Ligue 1 & 2

USMH : Lounici : «Je n’ai aucun problème avec Charef et il n’y en aura jamais !»

«Au lieu d’essayer d’arranger les choses entre Mana et Charef, des actionnaires ne font que souffler sur la braise»

Auteur : H. M. mercredi 24 février 2016 21:57

La situation a plus ou moins évolué depuis hier dans la maison harrachie qui bouillonne encore, suite à l’élimination en Coupe d’Algérie et l’absence de résultats en championnat. La nouveauté, c’est l’installation officielle de Khaled Lounici au poste de manager général du club. Il y a moins d’une semaine, ce dernier était sur le banc du RCA en train de diriger un match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie contre l’ESS, et depuis hier, il est le manager général de l’USMH. Bref, on n’est pas là pour commenter ce passage éclair d’un club à un autre, mais juste pour donner l’information de la venue de Lounici dans un rôle qui aurait été bien défini entre lui et le président Abdelkader Mana dans un contexte très particulier. Il faut dire, cependant, que pour ceux qui gravitent autour du club, cela n’a pas été vraiment une surprise, ils s’y attendaient déjà. D’ailleurs, cela avait créé une petite polémique par rapport aux prérogatives du staff technique qui risquent d’être limitées, après cette nouvelle nomination. Et c’est ce qui a poussé Khaled Lounici à s’exprimer hier pour mettre fin à ladite polémique.

«Je n’ai pas voulu me rendre à l’entraînement pour ne pas donner l’occasion à certains de polémiquer»
Le nouveau manager de l’USMH s’est dit très content de revenir au bercail, faisant savoir que c’est l’amour du club qui l’a poussé à accepter la proposition de Mana, tout en expliquant pourquoi il est là. «Je veux d’abord que tout le monde sache que je n’ai aucun problème avec Charef et je ne pense pas non plus que ma nomination en tant que manager général puisse créer des problèmes entre nous. Je connais très bien mes prérogatives qui ont été définies avec le président Mana», a-t-il tenu à souligner. Il précise, aussi, que cela fait deux jours qu’il a été installé dans ses nouvelles fonctions, mais il a évité de descendre sur le terrain et de se rendre à l’entraînement. «Je n’ai pas voulu me rendre à l’entraînement afin d’éviter qu’on polémique, ce qui ne peut qu’envenimer la situation. J’ai tenu à laisser l’équipe et le staff technique préparer tranquillement le derby contre le Mouloudia, car le groupe a plutôt besoin en ce moment de sérénité pour retrouver la confiance et pour bien rebondir. J’ai donc préféré rester à l’écart et suivre de loin l’évolution de la situation pour ne pas donner matière à polémiquer à ceux qui iront jusqu’à souhaiter un échec contre le MCA, rien que pour remettre en cause ma venue», a-t-il ajouté.

«Au lieu d’essayer d’arranger les choses entre Mana et Charef, des actionnaires ne font que souffler sur la braise»
Khaled Lounici a profité de l’occasion pour mettre le doigt sur le mal qui ronge l’équipe depuis le début de la saison, car apparemment, il est bien au courant de ce qui se passe à l’USMH. Il estime, en effet, que ce sont les actionnaires du club qui n’ont cessé de jeter de l’huile sur le feu au lieu de chercher à l’éteindre. «Le problème à El Harrach, c’est qu’on ne pense pas tous à l’intérêt de l’équipe et c’est ce qui doit changer. Il faut qu’on œuvre  tous dans le même sens, dans l’intérêt du club, car l’équipe n’a pas encore assuré son maintien et s’apprête à jouer un match d’une extrême importance. A mon avis, les actionnaires devaient rester près de l’équipe et les entraînements auraient dû être programmés à Lavigerie pour affronter les supporters et leur colère. Cela les aurait libérés pour qu’ils puissent bien préparer leur match. Et je reste persuadé que la responsabilité des tensions qui existent entre Charef et Mana est celle des actionnaires qui n’ont rien fait pour arranger les choses entre les deux hommes. Bien au contraire, ils ne font que souffler sur la braise», dira-t-il.

«Je sais qu’il y a des gens qui ne veulent pas me voir à l’USMH parce que c’est Mana qui m’a fait venir»
L’ancien capitaine d’équipe et numéro dix de l’USMH sait, toutefois, que certaines personnes ne sont pas contentes de le revoir une nouvelle fois à El Harrach et qu’ils feront tout pour lui mener la vie dure, malgré tout ce qu’il avait donné au club, d’abord en tant que joueur, puis en tant qu’entraîneur. Lounici pense que si la décision venait de Mohamed Laïb, personne ne l’aurait contestée. «Je sais qu’il y a des gens qui ne veulent pas voir de nouveau Lounici à l’USMH juste parce que c’est Mana qui m’a fait venir. Si c’était la décision de Laïb, personne ne verrait d’inconvénient. Ces gens doivent savoir qu’il n’y a qu’un seul intérêt qui compte, celui de l’équipe. C’est ma seule motivation et je suis là pour sauver le club et lui faire retrouver son statut et sa crédibilité en ouvrant les portes à ses enfants qui le serviront comme personne d’autre», a-t-il terminé.

Publié dans : ess. Charef Khaled Lounici

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir