Ligue 1 & 2

USMB 0-MOB 0 : Il ne manquait que des buts !

Bacha : « La route est encore longue » Amrani : «Merci à Rahmani qui nous a vraiment sauvé !»

Auteur : S.B. mardi 27 octobre 2015 21:32

Stade: Brakni (Blida)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Benouza, Omari, Ayad
Avertissements : Laïfaoui (63') (USMB)
------------------------
USMB : Ouadah, Benamara, Benhoua, Bedrane, Laïfaoui, Maroci (Ounes 78'), Heriat, Amiri, Sylla, Noubli (Mesfar 65'), Hichem Cherif (Bendhiaf 74')
Entraîneur : Bacha
----------------------------
MOB : Rahmani, Messaoudi, Benali, Maamar Youcef, Salhi (Tedjar 83'), Zerdab (Mebarki 40'), Lakhdhari, N'Daye (Belkacemi 65'), Sidibé, Yaya, Hamzaoui
Entraîneur : Amrani

Le match avancé de la 10e journée du championnat de L1 Mobilis a tenu toutes ses promesses. Ceux qui ont fait le déplacement au stade Brakni ont en eu pour leur argent tant le spectacle offert par les Blidéens et les Béjaouis était palpitant. Un petit bémol cependant, il n'y a eu aucun but d'inscrit.
Rahmani annonce la couleur
Le match fut entamé tambour battant par les deux équipes et ce sont les Blidéens qui déclencheront les premiers les hostilités. Dès la 2’, Noubli verra son tir raser la transversale de Rahmani, battu sur ce coup. L’USMB récidivera à la 6' par Hichem Cherif. Ce dernier réceptionnera une passe de Maroci dans les vingt mètres pour adresser un missile qui passera à côté du poteau du gardien béjaoui. Les joueurs du MOB sortiront de leur coquille pour venir inquiéter Ouadah par l'entremise de Yaya (18'). Ce ne sera qu'un feu de paille puisque les Blidéens imposeront à nouveau leur jeu. Après plusieurs tentatives, Benhoua monté en attaque a failli ouvrir le score. Après un service de Heriat, son tir trouvera le petit filet sortant de Rahmani, archi battu sur ce coup. Les Béjaouis resteront recroquevillés dans leur camp. Sylla verra son tir raser la transversale suite à un essai à l'entrée de la surface. On jouait la 31’, quand suite à une action rondement menée, Hicham Cherif servira Noubli qui obligera Rahmani à se détendre. Le même Rahmani ira chercher le cuir en pleine lucarne suite à un superbe coup franc de Maroci.
Laïfaoui-Zerdab, les guerriers
A partir de cet instant, le jeu se durcira quelque peu et on assistera à de gros duels pour la conquête du ballon. Laïfaoui côté blidéen et Zerdab pour le MOB se livreront un combat épique. A la 42', Benhoua adressera un centre, que réceptionnera Noubli qui ne trouvera pas le cadre. A partir de cet instant, le jeu se cantonnera au niveau de la zone intermédiaire et la bataille fera rage pour la conquête du ballon. On jouait la 44’quand Lakhdhari, après une chevauchée sur l’aile droite servira Yaya qui, totalement démarqué, ratera une belle opportunité pour ouvrir la marque. La pause surviendra après une petite alerte de Noubli. Les deux équipes regagneront les vestiaires sur un score blanc.
Quel ratage de Sylla !
Dès la reprise, les locaux exerceront un pressing sur les joueurs d'Amrani. On jouait la 50' quand Benamara, après un joli travail sur l'aile droite, servira Sylla dont le tir assez mou sera facilement capté par Rahmani. Deux minutes plus tard, ce sera le même Sylla qui mettra le cuir dans le décor alors qu'il avait le but grand ouvert. Les Béjaouis étaient totalement désemparés et cela durera une bonne vingtaine de minutes au cours desquelles les rushs blidéens se succéderont. On jouait la 68' quand Hichem Cherif sèmera la panique dans le camp harrachi, sans toutefois arriver à conclure. Une minute plus tard Rahmani s'opposera à une tentative de Sylla.
Des Béjaouis plutôt brouillons
Piqués au vif, les Béjaouis se montreront entreprenants, notamment par les deux remplaçants. Mebarki adressera à la 71’ un superbe centre qui ne trouvera pas preneur. A la 73', suite à un contre très rapide, Belkacemi verra son tir dévié par Ouadah dans les pieds de Sidibé qui ne trouvera pas le cadre. A partir de cet instant, les débats furent très animés. Les deux formations tenteront de faire le jeu. Bendhiaf, suite à un joli travail sur la droite, démarquera Mesfar qui ratera le plus facile. Belkacemi répliquera par un tir des vingt mètres auquel s’opposera Ouadah. Les défenseurs de l’USMB étant très en retard sur ce coup. Lors des dix dernières minutes, les Béjaouis tenteront de gérer en se repliant quelque peu en laissant le seul Belkacemi en pointe. Ce sera justement ce dernier qui, à la 84’ et suite à un contre très rapide, croisera un peu trop son tir. Les trois minutes de temps morts n’apporteront aucun changement si ce n’est un football haché. Il n'a manqué que des buts dans ce match. Les Béjaouis continuent à afficher leur solidité hors de leurs bases après avoir engrangé le point du nul devant des Blidéens qui auraient pu prétendre à mieux, si les attaquants avaient montré plus de sang-froid dans le dernier geste.

-----------------------------------

Bacha : « La route est encore longue »
« Permettez-moi de féliciter mes joueurs qui ont sorti le match que j'attendais d'eux devant une excellente équipe du MOB. Ils ont appliqué comme il se doit la stratégie de jeu qui devait être de mise. Il est vrai que nous avons raté des occasions de scorer, mais cela ne doit en aucun cas nous décourager. Je vous dirais que le chemin est encore long. Nous devons travailler car les prochaines échéances ne sont pas de tout repos ».
 

Amrani : «Notre plus mauvais match depuis le début de saison»

Malgré ce précieux nul contre l’USMB lors ce match de la 9e journée, le coach du MOB, Abdelkader Amrani, n’est pas content du contenu proposé par son équipe tout au long de cette partie : «C’était notre plus mauvais match de la saison en déplacement. On n’a joué que durant la dernière demi-heure. La première heure de jeu fut très difficile pour nous. On a vu juste une équipe sur le terrain. Mes joueurs n’ont rien montré durant les 90’. C’est inconcevable de ne pas créer au moins une occasion. Cela m’inquiète beaucoup. Certes, je peux vous dire aussi que ce point est important sur le plan comptable mais je ne suis pas satisfait de notre rendement».
«Merci à Rahmani qui nous a vraiment sauvé !»
Il n’a pas tari d’éloges sur son gardien, Rahmani. Car grâce à ses arrêts décisifs le MOB a pu repartir avec un point dans ses bagages à Béjaïa. L’entraîneur n’était pas étonné de voir son gardien sauver des situations difficiles : «Il nous a sauvés des buts tout faits. Vu qu’on a subi le match, Rahmani a été vraiment à la hauteur. Il a donné la confiance et l’assurance qui manquaient à notre défense qui a quand même tenu le coup. Je tiens à le remercier pour cette excellente prestation».

Publié dans : Amrani Rahmani Bacha USMB 0-MOB 0

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4266 16/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir