Coupe d'Algérie

MCA : Les Chnaoua écoulent leur quota en deux heures

Des supporters ont passé la nuit devant le stade

Auteur : Hamza Rahmouni mardi 29 avril 2014 20:53

C’était le jour le plus attendu par les nombreux inconditionnels des Vert et Rouge. Enthousiastes pour assister à cette 50e édition de la finale de Coupe d’Algérie qui mettra aux prises le Mouloudia d’Alger avec la JS Kabylie, qui aura lieu demain jeudi au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Comme il fallait s’y attendre, les fans du Mouloudia se sont rués, hier matin, vers les guichets du stade Omar-Hamadi de Bologhine pour l’achat des tickets d’accès au stade. Après un accord entre les dirigeants du Mouloudia et ceux de l’USMA, il a été décidé à ce que cette opération ait lieu à Bologhine. Le Mouloudia a eu un quota de 12 000 places qui a été réceptionné lundi en fin d’après-midi par les responsables de la DJSL de Blida et le directeur du stade OPOW de Blida, Mustapha Zidoun. En tout cas, le quota réservé aux supporters a été écoulé en deux heures.  
Des supporters ont passé la nuit devant le stade
Il faut dire que les supporters se sont très bien préparés pour cette opération afin de décrocher le fameux sésame. Ils savent tous que ce sera difficile d’avoir un billet d’accès pour cette finale à cause de l’exigüité des gradins du stade Mustapha-Tchaker de Blida, qui ne peut contenir que 35 000 supporters. Auparavant, les finales se déroulaient au stade du 5-Juillet, mais cette fois-ci, les données ont carrément changé. Ainsi, plusieurs supporters étaient aux alentours du stade Omar-Hamadi, lundi dans la soirée, où ils ont passé la nuit devant les guichets du stade de Bologhine pour qu’ils soient les premiers à décrocher ce fameux ticket d’accès au stade.  
Première foule à 6h
Même si la vente des billets était annoncée pour 9h, les supporters ont commencé à envahir les guichets du stade de Bologhine à 6h. Plusieurs ont pris d’assaut les points de vente. Ils n’attendaient que le coup d’envoi de l’opération pour s’assurer d’avoir leur part.
7h, l’opération commence
Face à la présence d’un grand nombre de supporters, les services de sécurité ont décidé d’un commun accord avec le directeur du stade de Bologhine, Malek Abderahmane, de commencer la vente à 7h du matin. Autrement dit, cette opération a été avancée de deux heures, dans le but d’éviter l’anarchie. Les premiers aux guichets étaient tout souriants, tandis que ceux qui croyaient que l’opération allait débuter à 9h, comme annoncé, ils auront tort.
5 tickets pour chaque supporter
Comme prévu, les supporters n’ouvraient le droit qu’à cinq tickets chacun. Ce nombre a été limité par les dirigeants du Mouloudia d’Alger, dans le but d’éviter l’anarchie et faire face, soi-disant, au marché parallèle. On sait tous que dans ce genre de rendez-vous, beaucoup en tirent profit pour revendre un nombre important de tickets et profiter de l’engouement et du dévouement des jeunes pour s’enrichir sur le dos des supporters. Les organisateurs et même certains membres du comité de supporters ont veillé à  ce que cette consigne soit respectée à la lettre.    
Une opération bien organisée par les services d’ordre
Globalement, la vente des billets s’est déroulée dans de très bonnes conditions et dans une bonne ambiance. Les supporters mouloudéens ont respecté les consignes des services de sécurité qui ont veillé à ce que l’opération se déroule comme il se doit.  
Aucun incident n’a été signalé
Contrairement à la précédente finale qui avait opposé le Mouloudia d’Alger à l’USM Alger au 5-Juillet où l’opération vente des billets avait tourné à l’émeute devant les guichets du stade olympique, cette fois-ci, c’est le contraire qui s’est produit. Aucun incident, ni dispute n’ont été signalés, à la grande satisfaction des dirigeants du Mouloudia d’Alger, à leur tête le président Boudjema Boumella et le manager général, Kamel Kaci-Saïd ainsi que des services de sécurité qui ont fait un excellent boulot hier à Bologhine. Ils ont pu maîtriser toute cette foule, sans qu’il n’y ait le moindre incident.
Un grand monde a commencé à envahir Bologhine à partir de 8h30
Jusqu’à 8h30, tout se déroulait parfaitement bien. Mais à ce moment-là, de nombreux supporters avaient commencé à envahir le stade de Bologhine pour prendre place devant les guichets. La plupart d’entre eux sont issus des quartiers avoisinants au stade, comme Bab El Oued, la Casbah, Bab Ejdid, Saint-Eugène ou la Pointe Pescade. C’était une grande foule devant le stade. Un seul mot d’ordre : décrocher le ticket !
A 9h, tous les billets sont écoulés
La vente des tickets n’a pas duré longtemps au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Comme l’opération est enclenchée à 7h, c’est vers 9h que celle-ci a pris fin. Le quota réservé aux supporters mouloudéens s’est écoulé en un laps de temps. Après la finale de l’an dernier perdue face au voisin et ennemi juré l’USMA, les fans des Vert et Rouge veulent à tout prix renouer avec les succès en finale. C’est un engouement inédit qui s’est emparé des supporters mouloudéens.
Les policiers ont refoulé tous les supporters du stade
Une fois l’opération achevée, les services de sécurité présents en grand nombre au stade de Bologhine ont décidé de disperser la foule, pour éviter tout débordement, face au mécontentement d’un grand nombre de supporters déçus de repartir bredouilles. Ainsi, ils se sont dispersés dans le calme. La majorité d’entre eux se sont rués vers le marché noir pour obtenir ce sésame.
10 500 billets seulement ont été mis en vente
Ce qu’il faut signaler, c’est que la direction du club a pris la décision de ne vendre tout le quota destiné aux supporters mouloudéens. Selon nos informations, seulement 10 500 places étaient mises en vente dans cette enceinte. Ainsi, ce revirement a mis en boule les inconditionnels du Mouloudia contre l’administration de Boudjema Boumella, du moment que plusieurs supporters ont été privés de voir cette finale.  
1 500 billets réservés aux sponsors du club
Selon les mêmes informations, 1 500 billets sont restés au siège du club pour les offrir aux sponsors de l’équipe. Djezzy, Joma ou même Sonatrach vont recevoir des tickets gratuitement. Cette décision injuste risque d’envenimer la situation entre la direction du club et les supporters. Boumella aurait pu garder 500 tickets et mettre les 1 000 à la disposition des fans. Ce choix pourrait inciter les supporters à protester contre leur direction.
Le prix du ticket a atteint les 2000 DA
Les tickets sont en effet disponibles… mais au marché parallèle. Nous avons effectué une virée à Bab El Oued et à la Casbah. Le prix du billet flambait d’une heure à l’autre. A 10h, le billet coûtait 1000 DA et deux heures plus tard, il a frôlé les 1500 DA avant d’atteindre les 2000 DA. Ce prix exorbitant a dissuadé plusieurs supporters, notamment les jeunes, à l’acheter.
Des centaines de tickets en noir
Le constat est amer tout de même ! Malgré les dispositions prises par les dirigeants du Mouloudia d’Alger et les organisateurs, le marché parallèle règne toujours en maître absolu. En arrivant à Bab El Oued et à la Casbah, nous avions rencontrés des dizaines de jeunes, détenant entre les mains des centaines de tickets qu’ils vendaient à 1500 ou même à 2000 DA. La question reste posée, comment se fait-il que ce nombre impressionnant de ticket circule au marché noir, alors que la direction du Mouloudia pense avoir bien organisé cette opération ? Il se pourrait qu’on n’ait pas de réponse à ce phénomène, qui se répète à chaque grand événement.  
Les ultras n’ont pas eu leur part et crient au scandale
Par ailleurs, une partie des trois groupes des ultras (Verde Leone, Twelve Plyaers et Green Corsaires) n’ont pas obtenu de tickets. Ces derniers sont, en effet, en colère contre la direction du club, mais décidés à être le véritable douzième homme jeudi à Blida, pour encourager les coéquipiers de Amine Aksas à brandir la septième coupe de l’histoire.

 

Publié dans : Kaci-Saïd Boumella Aksas Chnaoua

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir