Ligue 1 & 2

JSK : Aït Djoudi «On jouera l’offensive face au MCA !»

«Mon onze face au MCA est quasiment en tête, mais nous devons encore patienter car il reste quatre séances»

Auteur : Abdelatif A. dimanche 27 avril 2014 21:28

Invité dans la matinée d’hier à un forum au siège du quotidien d’information DK News, le premier responsable du staff technique Azzedine Aït Djoudi est revenu en détail sur la préparation de la finale de la Coupe d’Algérie qui se jouera ce jeudi au stade Mustapha-Tchaker. Le coach kabyle s’est aussi étalé sur l’ensemble des objectifs de cette saison, en évoquant même son avenir à la tête du staff technique. En gros, le coach reste très optimiste la vielle de cette finale. Il nous a confié qu’il souhaite à présent brandir cette coupe dans un stade qui lui a déjà porté chance, puisque c’est à Tchaker qu’Azzedine Aït Djoudi a gagné sa première Coupe d’Algérie avec l’USMA.

«Je vais me réunir avec mes joueurs et voici ce que je vais leur dire»
Comme tout le monde le sait, c’est dans l’après-midi d’hier que les joueurs de la JSK ont entamé leur préparation pour cette finale. A ce propos, le coach nous dira : «Effectivement, nous allons entamer aujourd’hui notre microcycle de préparation pour la finale. Je ne vous cache pas que je n’ai pas pour habitude de trop parler aux joueurs, histoire de ne pas trop les mettre sous pression. Je vais cette fois-ci leur tenir un langage direct et franc. Je leur dirai que nous devons maintenant aller de l’avant et chercher cette coupe pour nos supporters et le club phare de la Kabylie.»

«Des joueurs inexpérimentés à la JSK ? Je ne suis pas trop d’accord avec ça !»
Interroger sur le fait que la JSK dispose d’un jeune effectif inexpérimenté, le coach kabyle a répliqué aussitôt par ceci : «Je ne suis pas trop d’accord avec ça. Nous avons des cadres qui ont joué des finales à l’image de Remache, Asselah, Rial et Mazari. D’autres joueurs sont aussi expérimentés dans les grands rendez-vous tel que Sedkaoui, Mekkaoui, Maroci et les autres. C’est ces joueurs qui vont pousser le groupe à aller chercher cette coupe. N’oublions pas aussi que j’ai déjà joué deux finales comme entraîneur. Nous avons aussi la chance d’avoir Karouf et Hamenad dans notre staff, qui ont disputé des finales par le passé y compris le président Hannachi, qui a une grande et riche carrière derrière lui.»

«Le Mouloudia pourra parler de revanche la saison prochaine, mais pas pour ce match»
Aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi, la dernière victoire de la JSK lors du clasico sur le score de 3 buts à 0 ne sera pas une source de motivation pour ses joueurs lors de cette finale, pour la raison suivante : «Le championnat et la coupe sont deux compétitions différentes. Non, je ne peux même pas parler de revanche dans ce match. Les Mouloudéens devront attendre la saison prochaine pour espérer prendre leur revanche. Mais dans ce match, ce sera du 50/50.»

«Le stade Tchaker m’a porté chance en finale avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci»
Azzedine Aït Djoudi garde un excellent souvenir de sa dernière finale remportée avec l’USMA, en nous disant : «Le stade Tchaker m’a porté chance lors de ma dernière finale remportée avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci. Il est clair que j’ai perdu une finale avec la JSK et mon vœu est de la remporter cette fois. La JSK est mon club de cœur et je veux satisfaire nos supporters.»

«Voici pour quelle raison la gratuité des billets a été annulée»
Pour ce qui est de l’initiative du wali de Tizi Ouzou qui avait proposé de distribuer gratuitement les billets aux supporters, le driver nous dira : «C’était une bonne initiative du wali de Tizi Ouzou, mais par la suite, les nombreux supporters des quatre coins du pays nous ont appelé pour réclamer leurs quotas. Ils nous ont par la suite expliqué qu’ils allaient être mieux organisés si les billets sont vendus à Tizi. C’est la raison pour laquelle la direction a changé d’avis. L’important est que cette opération se déroule dans les meilleures conditions possibles et que chacun puisse bénéficier d’un ticket.»
 
«Mon onze face au MCA est quasiment en tête, mais nous devons encore patienter car il reste quatre séances»
Par la suite, le premier responsable du staff technique a abordé le volet technique, en annonçant  : «En tant qu’entraîneur, il est clair que j’ai mon idée sur le onze rentrant pour ce jeudi. Toutefois, je ne vais pas me prononcer jusqu’au jour j. Nous avons tellement eu d’imprévus les jours précédents que j’ai vraiment peur de revire d’autres scénarios similaires. Il nous reste encore 4 séances d’entraînement et tout sera mis au clair dans les prochaines heures.»

«On jouera l’offensive car nous en avons les moyens»
«Quant au dispositif tactique qui sera mis en place, nous l’avons déjà en tête. Ce qui est certain, c’est que nous n’allons pas jouer la défensive face au MCA. Bien au contraire, nous avons les moyens de jouer l’attaque à outrance. On développera notre jeu habituel et j’espère que ça marchera bien pour nous. Nous avons bien analysé le jeu du MCA, on connaît les points forts et faibles de notre adversaire.»

«Le meilleur scénario possible ? Marquer les premiers»
Aux yeux du coach, le meilleur scénario possible dans ce match est «de marquer les premiers. Cela nous mettra en confiance. De plus, je sais que ce match se jouera sur de petits détails. C’est la raison pour laquelle j’appréhende beaucoup plus mes joueurs que l’adversaire. Je dois citer à titre d’exemple la prestation de Rial face au RCA, il n’a pas bien joué et je sais qu’avec un meilleur rendement, on n’aurait pas encaissé le premier but. J’espère que mes joueurs ne vont pas commettre de fautes et seront à la hauteur pour cette finale.»

«Qui a dit que nous avons perdu définitivement notre seconde place au classement ?»
Interroger sur l’objectif de la seconde place, le coach reste optimiste : «Qui a dit qu’on a perdu définitivement notre seconde place au classement ? Rien n’est encore joué. On aspire toujours à participer à la prochaine Ligue des Champions. Nous avons encore cinq rencontres à jouer et tout demeure possible, rien n’est joué. La bataille pour cette seconde place sera rude.»

«Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes»
L’une des grosses satisfactions de la saison sont les jeunes aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi : «Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes, ce qui n’a pas été le cas lors des précédentes saisons. Cette fois-ci, c’est Raiah et Aïboud qui jouent. Demain, ce sera probablement d’autres jeunes qui vont émerger. C’est une bonne chose pour le club.»

--------------------------------------------------

Défaite face au RCA

«A la fin du match, il y avait une tension dans le vestiaire, mais nous avons calmé les joueurs»
S’exprimant sur la contre-performance de son équipe ce vendredi en championnat, le coach nous dira : «Cette défaite va secouer mes hommes. Je dirais que même si nous avions perdu par 3 buts à 0, j’aurai tenu le même discours. J’avais quelques appréhensions avant ce match, car nous nous sommes arrêtés pendant un mois sans jouer. Je dirais aussi que cette finale a beaucoup perturbé mes joueurs, qui n’arrivaient pas à se défaire mentalement de cette rencontre de la saison. A la fin du match de vendredi dernier, il y avait une grosse tension dans le vestiaire mais nous avons essayé de calmer tout le monde. Pour le bien de l’équipe, on essayera de gérer tout ça intelligemment. Je le redis encore une fois, la défaite en championnat n’aura aucun impact négatif sur le moral de mes joueurs.»

----------------------------------------

A propos de Benlamri

«Il a été lésé par le sélectionneur»
«J’ai toujours été convaincu par les qualités de Benlamri. Je l’ai eu chez moi en sélection olympique. C’est un joueur qui a sa place en sélection. Je suis déçu qu’il ne soit pas sélectionné de nos jours, car il aurait certainement beaucoup progressé depuis. Désolé de le dire, mais on ne peut pas juger un joueur sur un seul comportement. Je suis convaincu que Benlamri a été lésé par le sélectionneur. Dommage, car c’est un joueur qui faisait partie de cette vague de joueurs qui devaient être promus chez les A.»

--------------------------

Le choix du portier en finale

«Asselah en pole position, mais on demandera l’avis de Hamenad»
«Je tiens à dire que nous n’avons aucun problème dans les buts. Que ce soit Asselah ou Mazari, chacun acceptera la décision prise par le staff. Pour cette finale, on fera notre choix prochainement. Asselah peut avoir un certain avantage, mais on prendra la décision avec Hamenad car c’est lui l’entraîneur des gardiens et il a un avis important à donner.»

------------------------------

Son avenir

«Je suis venu avec un projet, mais…»
«Lorsque je suis venu à la JSK, j’ai proposé un projet à long terme pour le président. On en a discuté à maintes reprises, mais pour le moment, je ne peux pas vous en dire plus. Je sais que changer de club fait partie de la carrière d’un entraîneur. Comme je peux rester à la JSK comme je peux entraîner le MCA la saison prochaine, à titre d’exemple. Je pense que tout sera plus clair d’ici la fin de saison.»

--------------------------------------------------

Son message au public

«J’ai la chair de poule en repensant à votre soutien. Cette coupe sera pour vous»
«Notre public est la plus belle chose pour la JSK. Il nous a toujours soutenus, depuis la première journée face au MCEE. J’ai la chair de poule en repensant à tout le soutien qu’on a eu de la part de nos supporters cette semaine. Nous avons un public en or et je sais qu’il se déplacera en nombre au stade jeudi prochain. Nous avons reçu des coups de fil de toutes les régions d’Algérie et c’est ça la JSK ! J’espère qu’on leur offrira cette coupe qui leur tient à cœur.»

--------------------------------------------------

Arbitrage

«Je suis convaincu que Bichari sera à la hauteur»
«Il est vrai que la saison dernière, il y a eu beaucoup de contestations sur Haïmoudi après la finale de la coupe. Je ne veux pas trop m’étaler sur ça. Je pense que Bichari sera à la hauteur. A mes yeux, c’est un excellent choix. C’est un arbitre habitué à gérer les grosses affiches.»

--------------------------------

Sa révélation

«C’est la plus dure saison de ma carrière !»
«La saison n’est pas encore terminée et je dois dire que ce fut la pire saison de ma carrière. Les gens ont peut-être oublié ce que nous avons vécu cette saison, mais pas moi. Nous avons été déstabilisés au moment où l’équipe réalisait de bons résultats. J’ai été confronté à de sérieux problème et nous avons tout de même relevé le défi. Le résultat est là aujourd’hui. Nous sommes en course pour cette seconde place et la JSK est en finale de la coupe. A mes yeux, ça reste un bilan positif. Par contre, je pense que je dois refaire mes analyses, histoire de m’assurer sur mon état de santé.»

 

 

 

Publié dans : JSK USMA Azzedine Aït Djoudi Mouloudia Mustapha-Tchaker

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir