Ligue 1 & 2

JSK : Le Comité de sauvegarde gagne le soutien de la communauté estudiantine de Tizi !

Izri : « Hannachi a peur de lâcher car il risque la prison »

Auteur : A.S. lundi 15 juin 2015 22:27

L’action menée depuis plusieurs semaines par le comité de sauvegarde de la JSK, composée des anciens joueurs et dirigeants du club phare de la Kabylie, se poursuivra aujourd’hui avec l’organisation de la marche des supporters, la deuxième en l’espace de trois semaines. Hier, et comme arrêté dans le programme d’actions du comité de sauvegarde, les anciens joueurs et dirigeants de la JSK étaient invités à l’université Mouloud-Mammeri par le comité des étudiants afin de parler de la situation de la JSK. La JSK, un élément indissociable de la vie quotidienne de la communauté estudiantine de Tizi, a été au centre des débats qui ont été animés à l’auditorium de ladite université. C’est sous des applaudissements nourris que les figures emblématiques du club kabyle sont entrées dans la grande salle. La grande foule présente s’est levée pour accueillir les «héros» qui ont fait le bonheur de tout le peuple de Kabylie, eux qui ont défendu sans contrepartie les couleurs de leur club symbole. Les Iboud, Amara, Izri, Sadmi, Abdeslam, Termoul, Ayache et les autres ont été à l’honneur d’une conférence-débat qui a porté sur la situation critique que traverse la JSK. «La JSK, situation actuelle et perspective» était donc le thème retenu pour cette conférence animée par le comité de sauvegarde de la JSK, la veille de sa deuxième sortie dans la rue pour exiger le changement à la JSK. L’ancien capitaine et président de la JSK, Miloud Iboud, à qui est revenu l’honneur de prendre la parole, a dressé une vue d'ensemble noire de la situation critique que traverse la JSK depuis plusieurs années. Iboud n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer la mauvaise gestion de Hannachi sans préciser que le comité dont il fait partie ne s’est jamais attaqué à la personne et que leur seul combat est de demander le départ immédiat de la direction actuelle qui a, selon ses propos, conduit le club à la dérive.
Iboud évoque le passé glorieux de la JSK et sollicite les étudiants à soutenir leur action
Après avoir observé une minute de silence à la mémoire de tous les martyrs de la JSK, dirigeants, joueurs et les supporters, Iboud a commencé son intervention par évoquer le passé glorieux de la JSK. Iboud a rappelé que la JSK de l’époque a vraiment été le symbole de la Kabylie et tous les joueurs, toutes générations confondues, ont défendu dignement ses couleurs. Visiblement atteint par les attaques qui leur sont adressées au quotidien, Iboud a appelé, à partir de l’université  Mouloud-Mammeri, à arrêter les insultes et les invectives, car les anciens demeurent des figures emblématiques de la JSK, n’en déplaise à tous ceux qui veulent les salir.  «Au nom de tous les martyrs de la JSK, au nom de tous ceux qui se sont sacrifiés pour ce club qui vous est très cher, au nom de tous ceux qui ont donné leur vie pour que la JSK soit le symbole de toute une région, aidez-nous à concrétiser notre action, à concrétiser le changement, le club va mal, on n’a pas le droit de le laisser souffrir», dira Iboud aux étudiants présents.  
Forte mobilisation de la communauté estudiantine
Comme prévu, les étudiants des différentes facultés de l’université Mouloud- Mammeri ont répondu massivement à l’appel du comité des étudiants et la présence des anciens joueurs et dirigeants de la JSK restera pour eux un moment historique. A juste titre, et après les interventions des anciens joueurs et dirigeants, la parole a été donnée aux étudiants pour faire part de leur point de vue sur la situation que vit la JSK. Les débats se sont déroulés dans la sérénité.
Le comité des étudiants affiche son soutien à l’action du Comité de sauvegarde et promet d’être en force à la marche d’aujourd’hui
Les étudiants de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou sont autant frustrés que les anciens joueurs et dirigeants de la JSK, et ce, à cause de la situation critique que vit leur cher club depuis quelques années. Selon les étudiants rencontrés sur place, il est inadmissible de rester les bras croisés et laisser la JSK dans cet état. Pour eux, la JSK doit vite retrouver son lustre d’antan. Tous les intervenants ont tenu à exprimer à Iboud et ses camarades leur soutien indéfectible et promettent de se joindre à la marche des supporters prévue aujourd’hui à Tizi. «Nous remercions les anciens joueurs qui nous ont honorés aujourd’hui par leur présence dans notre université. L’université Mouloud-Mammeri est aussi le fief des supporters de la JSK. Les étudiants sont aujourd’hui malades de voir la JSK jouer chaque année la relégation. Nous exprimons notre soutien au Comité de sauvegarde et nous serons présents aujourd’hui dans la marche pacifique à travers laquelle nous dénoncerons la mauvaise gestion de la direction actuelle et demanderons le changement.»
La JSK a besoin d’un projet d’envergure digne de son histoire
Quelques étudiants, inquiets, n’ont pas manqué de dire qu’un projet concret et palpable doit être présenté aux supporters de la JSK, afin de préparer l’avenir du club sur des bases solides. «Nous avons profité de la présence des membres du Comité de sauvegarde pour les interroger sur le projet qu’ils ont pour la JSK. Les anciens joueurs et dirigeants de la JSK doivent préparer la période de transition songer bien évidemment à un directoire qui va gérer les affaires du club avant d’annoncer les noms des investisseurs qui sont intéressés de venir investir dans ce club qui est et demeurera le symbole et la fierté de toute la région de Kabylie», nous ont déclaré quelques étudiants présents.
Quelques étudiants étrangers présents
La conférence-débat animée hier à l’université Mouloud-Mammeri par les anciens joueurs de la JSK et qui a tourné autour du thème «la JSK, situation actuelle et perspectives», a aiguisé également la curiosité de quelques étudiants de la communauté étrangère à Tizi Ouzou. Les étudiants de l’Afrique (Cameroun, Mali, Niger, entre autres) sont très nombreux à Tizi et restent également des fans du club kabyle. L’occasion leur a été donnée donc d'en savoir davantage sur la situation critique que traverse la JSK, particulièrement depuis le début de la saison qui vient juste de se terminer.

--------------------------------

Izri : « Hannachi a peur de lâcher car il risque la prison »
Au cours de la conférence de presse animée hier à l’université Mouloud- Mammeri, Lyès Izri, l’ancien entraîneur des gardiens de la JSK, est revenu à la charge en tirant à boulets rouges sur le président Moh Cherif Hannachi. Izri n’a pas été tendre avec l’actuel président de la SSPA/JSK en allant jusqu’à dire que Hannachi a peur de lâcher la présidence du club car il risque la prison. Izri sait pertinemment de quoi il parle, puisqu’il a déjà exercé au club sous la présidence de Hannachi. Il connaît quasiment tous les rouages et les manigances de l’actuel président.
« Il doit s’expliquer devant la justice pour tout l’argent qu’il a pris sur le dos de la JSK »
Izri dira  : «Hannachi a la peur au ventre. Il refuse de lâcher prise car il sait qu’il risque la prison. Il a tout raflé durant ces années et en lâchant la présidence du club, il sait qu’il doit s’expliquer devant la justice. Sa gestion n’est pas honnête. Il a pris de l’argent sur le dos du club. Il s’est servi et il est venu le temps pour qu’il paye pour tout ce qu’il a fait. A cause de sa gestion, le club touche le fond».
« On ne va pas baisser les bras jusqu’à ce qu’il quitte la présidence du club »
Il ajoutera : «Nous allons poursuivre notre combat. Que Hannachi sache que nous n’allons à aucun moment baisser les bras. Le combat se poursuivra jusqu’à ce que cet homme quitte de manière définitive la gestion du club. Il doit partir et nous allons tout faire pour que cela arrive le plus tôt possible».
« Le capital social de la SSPA/JSK doit être ouvert »
Pour ce qui est de l’ouverture du capital social, Izri dira : «Hannachi n’a aucun droit de choisir les membres du conseil d’administration, encore moins le futur actionnaire majoritaire. Le capital social doit être ouvert et le marché sera donné au plus offrant. Dans la situation actuelle, le capital social doit être ouvert. Déjà, Hannachi n’est pas en droit d’annoncer les noms des futurs membres du conseil sans leur aval. C’est illégal ce qu’il vient de faire ».
« On remercie les étudiants pour leur soutien »
Par la suite, Lyès Izri a tenu à remercier les étudiants qui se sont présentés en force hier à la conférence de presse. Il dira à ce sujet : «On remercie les étudiants pour leur soutien. Avec eux, on sera de plus en plus forts. Tout le monde sera présent à la marche de ce mardi pour dénoncer la gestion de cet homme. Les étudiants étaient avec nous et le fait qu’ils aient répondu présent prouve tout l’amour qu’ils portent à ce club ».
« Hannachi aura notre réponse lors de la marche d’aujourd’hui »
«Maintenant que Hannachi affirme que nous sommes moins nombreux qu’avant, il aura notre réponse lors de cette marche. On sera de plus en plus forts. On lui montrera que c’est tout le peuple de la JSK qui réclame son départ. Il n’est plus l’homme qu’il faut pour ce grand club. On exige que la JSK soit libérée des mains de cet homme.»
« Une grande foule est attendue pour réclamer son départ »
Il ajoutera dans la foulée : «Une grande foule est attendue pour la marche de ce mardi. On sera nombreux. En plus des anciens joueurs de la JSK, d’autres personnalités sportives seront présentes. On aura aussi à nos côtés les supporters de la JSK de l’ensemble des régions de Kabylie, y compris les étudiants. Cette marche sera une grande réussite. Nous allons lutter de manière pacifique pour le départ immédiat de Hannachi».
 

 

Publié dans : hannachi Abdeslam Amara izri Sadmi Termoul

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3912 21/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir