Ligue 1 & 2

MCO 2 - ESS 1 : 10 ans après, le club d’El Hamri retrouve la compétition africaine

Cavalli : «On mérite cette 3e place» Madoui : «On a joué avec un effectif amoindri et des jeunes en manque d’expérience»

Auteur : L. A. vendredi 29 mai 2015 22:28

Stade : Ahmed-Zabana (Oran)
Affluence : moyenne
Arbitres : Brahimi, Semsoum, Chaballah
Avertissement : Benchaâ (20’)(MCO)
Buts : Bezzaz (10’ sp),Benchaâ (29’)(MCO) ; Delhoum (31’)(ESS)

MCO : Natèche, Bourzama, Bencheïkh, Hamdadou, Nessakh, Merbah, Berradja, Heriet, Benchaâ (Ammour 90’), Bezzaz (Hamza 87’), Hichem Cherif (Chlaoua 77’)
Entraîneur : Cavalli

ESS : Sadoune, Megatli (Amraoui 46’), Ziouche, Bouchar, Nemdil, Baouz, Delhoum, Aroussi (Ghomri 79’), Boukria, Kourbia, Raït (Mokdache 70’)
Entraîneur : Madoui

Le MC Oran, qui était proche de son objectif avant cette dernière journée, était appelé à battre le champion d’Algérie, l’ES Sétif, pour s’offrir cette place qualificative à une compétition africaine. Au finish les Oranais ont eu le dernier mot, en s’offrant la victoire, mais surtout une place au podium qui va leur permettre de retrouver la compétition africaine après plusieurs années d’absence. Les poulains de Cavalli n’ont pas mis beaucoup de temps pour trouver la faille et le chemin des filets. En effet, à la 10’ les Oranais ont obtenu un penalty que transforme avec brio le meneur de jeu Yacine Bezzaz. Les camarades de Berradja ne vont pas lâcher prise et continuent de dominer les débats, en parvenant à doubler la mise. Sur un joli travail individuel, le jeune Benchaâ se joue des défenseurs sétifiens avant de battre tranquillement le jeune gardien de but Sadoune à la 29’. Touchés dans leur amour propre, les poulains de Madoui ont réussi à réduire la marque à la 31’, suite à ce penalty obtenu après cette main de Nessakh. Delhoum exécute la sentence et réduit le score. C’est sur ce résultat de deux buts à un que s’achève la première mi-temps en faveur du MC Oran. Après la pause citron, les deux équipes sont revenues sur le terrain avec la ferme intention de rajouter un troisième but pour les locaux et égaliser pour les Sétifiens. Mais en vain. Aucune des deux équipes n’a pu marquer et c’est sur ce succès salvateur du MCO que se termine ce dernier match de la saison, au grand bonheur des Hamraoua qui voient leur rêve se réaliser après dix années d’absence sur la scène africaine.
 

Cavalli : «On mérite cette 3e place»

Pour le coach du MC Oran, Jean Michel Cavalli, cette victoire est amplement méritée pour son équipe et son classement sur le podium est aussi mérité, vu le parcours réalisé par ses poulains, en estimant à la fin du match gagné face aux Sétifiens que : «La partie n’a pas été facile devant les champions d’Algérie, même s’ils ont joué avec un effectif amoindri, mais Dieu merci, on a eu le dernier mot, en arrachant la victoire et cette troisième place au podium qui permettra au MCO de retrouver la compétition africaine après de longues années d’absence.» Et d’ajouter : «Je crois qu’on mérite cette victoire mais aussi cette 3e place qu’on vient d’arracher haut la main après une saison difficile, où il y a eu des hauts et des bas».
«Mes chances de rester au MCO sont à 80%»
Pour ce qui est de son avenir à la barre technique du club d’El Hamri, le Français Jean Michel Cavalli, n’a pas caché son souhait de continuer l’aventure en déclarant ce qui suit : «L’équipe a réussi à arracher cette place qualificative à une compétition africaine et je compte bien poursuivre mon travail avec mes poulains. Mais ce n’est pas encore réglé à cent pour cent. Mais ce que je peux vous dire, c’est que je suis partant avec le MCO pour une autre saison à 80%».
 

Madoui : «On a joué avec un effectif amoindri et des jeunes en manque d’expérience»
Kheireddine Madoui de son côté s’est adressé à la presse à l’issue de cette rencontre perdue par son équipe en déclarant ce qui suit : «On s’est déplacés à Oran avec une équipe amoindrie. Après avoir assuré le titre de champion d’Algérie, j’ai fait reposer les cadres de l’équipe en leur accordant une semaine de plus afin qu’ils puissent récupérer avant de reprendre du service, pour préparer les matchs de la Ligue des champions d’Afrique qui débuteront le mois de juin prochain. J’ai fait jouer certains cadres comme Delhoum, Megatli, et les autres tout en donnant la chance aux jeunes.» Et de conclure : «Les jeunes n’ont pas d’expérience, mais ils ont fait de leur mieux pour réaliser un meilleur résultat possible et de cette défaite, ils n’ont pas à en rougir. On n’avait rien à perdre ni à gagner, mais cela n’a pas empêché les joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes et je félicite à l’occasion le MCO pour cette place au podium qui lui permettra de retrouver la compétition après de longues années d’absence. Le MCO est un grand club et mérite de jouer les premiers rôles».
L. A.

 

 

Publié dans : Kheireddine Madoui MCO-ESS

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir