Ligue 1 & 2

MOB : Les Mobistes à l’heure du derby

Amrani : «On doit tourner la page et se projeter dans l’avenir»

Auteur : S.A. lundi 20 avril 2015 20:12

Il ne reste que trois jours avant le grand derby de la Kabylie qui aura lieu ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, entre la JSK et le MOB. C'est la rencontre phare de cette journée. Tout le monde attend avec impatience ce grand derby du côté des Canaris comme des Mobistes. Les Vert et Noir, qui misent gros sur cette rencontre pour arracher une victoire face aux Kabyles de la JSK, se préparent comme il se doit et tout est mis au point pour que l’équipe arrive à ses fins. À travers les séances d’entraînement, on comprend mieux les desseins des joueurs du MOB d’arracher un bon résultat dans ce match face à la JSK. Cette rencontre est assimilée à un défi et c’est pourquoi Amrani la prépare avec la plus grande rigueur. Amrani est en train de mobiliser son groupe à l'approche de ce derby, très important aux yeux des supporters des deux équipes. Une rencontre décisive pour les coéquipiers de Nassim Dehouche qui seront obligés de vaincre pour retrouver leur place de leader.
Les dernières retouches avant le jour J
Désormais le compte à rebours est bien enclenché à Béjaïa, à J-3 du derby kabyle. Les Béjaouis doivent impérativement mettre de côté la dernière rencontre face à l’USMH et penser à leur prochain match à domicile face à la JSK car cette rencontre est très importante. Les choses sérieuses semblent commencer pour la formation béjaouie qui, poursuivant sa préparation en prévision du derby, est entrée dans le vif du sujet. Et pour preuve, on voit ce sérieux dont est empreint le travail de l’entraîneur, Abdelkader Amrani. C’est ainsi qu’après avoir axé le travail dans un premier temps sur le volet physique, le staff technique est désormais passé à la vitesse supérieure, avec en sus des facettes technico-tactiques. Le tout accompagné de séances d’opposition.
Remettre de l’ordre dans la défense, une priorité
Face à l’USMH, la prestation des défenseurs a été en deçà de la moyenne autorisée, notamment l'axe qui commence à inquiéter sérieusement le staff technique qui nous a dit que plusieurs erreurs défensives ont été commises durant cette rencontre. Sur l’action de but par exemple, Benachour n'a fait qu'exploiter le moment d'inattention des défenseurs qui étaient très avancés après une belle contre-attaque bien orchestrée par Gherbi qui a mis à profit les boulevards ouverts par le manque d'organisation de défenseurs qui n'ont pas pu arrêter ce contre. Cela prouve que la défense se cherche encore depuis le début de saison où beaucoup d'erreurs ont été commises par ce compartiment qui commence à inquiéter dans l'entourage béjaoui.
C’est aussi le match d’Amrani
De son côté, l’entraîneur, Abdekader Amrani, met les bouchées doubles pour que le groupe soit fin prêt pour le match de ce week-end. Rassuré par la présence complète de la troupe et le retour à la normale, Abdelkader Amrani sera lui aussi appelé à aligner le meilleur onze et à mettre sur place une stratégie qui permettrait à son équipe de trouver les solutions à même d’assurer la gagne. Dans le même contexte, tout le monde ne parle que de victoire. Les joueurs, qui abondent dans le même sens, sont décidés à passer avec succès le cap des Canaris.
 

Amrani s’est réuni longuement avec ses joueurs

Lors de la première séance d’entraînement au stade de l’UMA, le staff technique a profité de l’habituelle réunion d’avant-match pour évoquer la dernière rencontre face à l’USMH, samedi passé. Quelques jours n’auront pas été de trop pour les Béjaouis pour se remettre du dernier revers, un match nul, qui a semé quelque peu le doute dans les esprits de joueurs habitués aux performances. A présent les Vert et Noir veulent tout oublier et semblent décidés à se ressaisir après la dernière contreperformance qui, d’après certains observateurs, est venue à temps pour permettre au coach Amrani ainsi qu’au staff de combler les lacunes constatées, notamment les compartiments défensif et offensif.
«On doit tourner la page et se projeter dans l’avenir»
Le driver béjaoui s’est adressé à ses joueurs, hier, avant l’entame de la première séance de la semaine, afin de les mettre en garde contre un éventuel faux pas lors de la prochaine rencontre devant la JSK. Le premier responsable technique a tenu à parler à ses joueurs pour leur demander d’oublier cette contre-performance. Bien qu’il soit déçu par le résultat final, le coach du MOB a tenté de réconforter ses capés, leur affirmant que ce n’est pas la fin du monde. «Je sais que vous avez tout fait pour remporter les trois points de la partie, malheureusement, la chance n’a pas été de notre côté. Il faut vite oublier ce match et ne penser qu’au présent et à l’avenir. Il faut faire le maximum lors des prochaines journées pour se ressaisir et à se concentrer, face à la JSK», leur a-t-il affirmé.
«A nous de tous de faire en sorte que l’avenir soit radieux et positif»
C’est avec un discours lourd de sens que le coach béjaoui s’est adressé à ses troupes. Il veut les booster et leur donner plus de volonté afin qu’il puisse aborder le prochain rendez-vous avec plus de confiance et de sérénité malgré le revers de la dernière journée face aux Harrachis. «On doit tourner la page et se projeter dans l’avenir. A nous tous de faire en sorte qu’il soit radieux et positif. La JSK sera aussi un adversaire très solide mais on a les moyens de réaliser un bon match et se ressaisir. On ne doit pas perdre espoir. La situation n’est pas si dramatique, on est toujours sur le podium mais on doit quand même réagir ce samedi», s’est-il adressé aux joueurs qui ont été très réceptifs à son message.
Il a interdit aux joueurs les déclarations à la presse
L'entraîneur, Abdelkader Amrani, a décidé de mettre les joueurs loin de la pression en prévision du prochain match, qui est décisif pour le devenir de l'équipe. Le coach béjaoui a du coup interdit à ses joueurs de faire toute déclaration à la presse, et de se concentrer uniquement sur le travail dans l'espoir de réussir un bon résultat pour se racheter. Même si le match se joue sur le terrain et non pas dans les journaux, le coach veut faire éviter à ses poulains des déclarations qui ne font qu'alimenter l'animosité et leur font perdre la concentration dans ce match important. Aussi, les dirigeants comptent également se réunir avec les joueurs pour les motiver afin qu'ils décrochent la victoire et rien que la victoire au risque de voir leurs chances de jouer le titre s’affaiblir.
 

 

Publié dans : MOB Amrani Tizi-Ouzou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir