Ligue 1 & 2

CRB : Henkouche : «Certains joueurs ne sont même pas capables d’assimiler mes consignes»

Yahi : «On voulait gagner ce match pour nous rassurer un peu.»

Auteur : L. A. jeudi 17 avril 2014 20:25

En fin de rencontre face à la formation du NAHD, le technicien du CRB après ce nouveau revers concédé nous a fait part de ses inquiétudes concernant le niveau de certains éléments qui ne cesse de se détériorer : «Cette inquiétude, nous l’avons depuis que nous sommes ici. Déjà à notre venue, on savait que cette même équipe n’avait gagné qu’un match sur 11, cela s’annonçait déjà très difficile. Après, assister à des prestations comme celle d’aujourd’hui, cela nous préoccupe encore plus. On était quand même censés jouer contre une équipe qui évolue dans un palier inférieur que le nôtre. Cela donne vraiment à réfléchir. Mais nous n’avons pas le droit de baisser les bras, faire nos valises et s’enfuir, c’est une situation que nous devons affronter et gérer. Nous avons encore du temps avant le match du CSC et on fera tout pour nous préparer à temps pour ce match.»

«Même pas une petite amélioration»
Le plus inquiétant pour le technicien en Chef du CRB, c’est que depuis sa nomination avec Yahi au club, certains n’ont pas bougé de leur niveau et se permettent même de régresser : «Comment voulez-vous qu’il y est une amélioration en quatre matchs, alors que depuis le début de la saison rien n’a changé ? Le souci dans cette équipe, c’est qu’il y a des éléments qui n’ont pas le niveau pour jouer au CRB, il faut le dire, car c’est la vérité.»

«J’ai l’impression de parler dans le vide»
 Le coach du Chabab fera le même constat que les deux techniciens qui l’ont précédé dans ses fonctions. Certains éléments ont du mal à assimiler les consignes du staff et ne fons qu’à leur tête une fois sur le terrain : «Vous savez, je leur disais à un moment de ne plus penser au score, et de se concentrer seulement sur les consignes que nous leur donnons, ainsi si on perd le match je leur donnerai le droit de nous blâmer. Or, une fois sur le terrain, nos instructions sont mises de côté et chacun ne fait qu’à sa tête. Bien évidemment, je ne parle pas de tous, mais le fait que certains n’appliquent pas nos tactiques sur le terrain, cela déstabilise toute l’équipe.»

«On mise beaucoup sur le retour de Ammour et Rebih»
Pour faire face à cette crise, Henkouche compte sur le retour de ses deux cadres Ammour et Rebih afin de ramener une certaine stabilité dans le jeu belouizdadi : «On attend le retour d’Ammour et Rebih avec impatience. Ces deux éléments pourront nous faciliter la tâche au travail tactique, on tentera de les préparer pour la prochaine rencontre amicale afin qu’ils aient toutes leurs forces pour la réception du CSC dans 10 jours.»

Yahi : «On voulait gagner ce match pour nous rassurer un peu»
En ce qui concerne l’autre technicien du club, Yahi, ce dernier semble, lui aussi, très inquiet par le rendement de ses joueurs à dix jours avant le CSC : «C’est dommage, nous voulions à tout prix gagner ce match face au NAHD pour tenter de sortir la tête de l’eau après la dernière défaite en amical. Ainsi, aujourd’hui, l’incertitude nous gagne encore plus. Je pense que mes collègues seront d’accord que celle-ci va un peu nous enfoncer dans le doute. Mais à dix jours de la rencontre, on peut remobiliser les joueurs.»

«Le mal est très profond»
En tentant d’avoir l’avis de Yahi sur ce mal qui ronge l’équipe depuis le début de la saison, il nous dira : «Il faut savoir que ce mal est très profond et il se fait ressentir sur l’équipe en cette fin de saison. Nous, on essaye dans nos réunions d’aller réveiller la conscience au sein des joueurs, de les pousser à réagir par rapport à cette situation. Nous allons continuer à travailler, en espérant qu’au match face au CSC, une toute nouvelle mentalité prendra place. Ce qui est certain, c’est que nous avons du boulot.»

«Le calendrier, un autre fardeau à supporter»
Nous avons voulu avoir l’avis du technicien sur le calendrier des six matchs restants en championnat, sachant que l’équipe devra à un moment enchaîner trois rencontres en une semaine. Il nous dira : «Le programme est pour tout le monde pas seulement  pour le CRB. Il est vrai que c’est un fardeau à porter, mais ce n’est pas ce qui nous inquiète pour le moment. C’est nos joueurs, notre équipe qui nous inquiète. Si nous sommes assez solides mentalement, le calendrier ne nous dérangera pas.»
 

Publié dans : CRB yahi Henkouche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir