Equipe d'Algérie

Djabou en toute franchise : «Je ne conduis pas ma Porsche de peur du mauvais œil !»

A l’issue du long entretien que nous avait accordé tout récemment Djabou chez lui en Tunisie, nous en avons profité pour lui poser quelques question indiscrètes et personnelles afin de le faire connaître un peu plus à ses innombrables fans.

Auteur : N. S. mercredi 11 mars 2015 20:39

A l’issue du long entretien que nous avait accordé tout récemment Abdelmoumen Djabou chez lui en Tunisie, nous en avons profité pour lui poser quelques question indiscrètes et personnelles afin de le faire connaître un peu plus à ses innombrables fans.
Votre plus mauvais souvenir ?
Le décès de mon frère, Allah Yerahmou.
La plus petite somme d’argent que vous avez gagnée dans votre vie ?
30 millions à El Eulma, j’étais petit mais la somme me paraissait énorme.
La voiture de vos rêves ?
La Lamborghini, inch’Allah.
L’actuelle voiture ?
Golf 7 et une Porsche que je ne conduis pas car j’ai peur (il rit).
Le mauvais œil ?
Oui, car c’est dit dans le Coran, sinon je ne suis pas superstitieux, je suis croyant.
Vous êtes un mordu de motos ?
Oui, j’en suis un, j’ai une grande moto.
Vous êtes aussi connu pour votre amour des animaux ?
Oui, quand j’étais tout petit, j’adorais dresser les chiens, j’en ai quatre d’ailleurs, c’est mon dada depuis tout petit.
Vous êtes mer ou montagne ?
Plutôt mer, j’adore Béjaïa, mais j’aime bien me baigner à Jijel ou c’est rocheux.
Où exactement ?
A Ziamma Mansouria.
Votre chaîne préférée, mis à part
El Heddaf ?
National Géographique où il y a des animaux...
Qu’auriez-vous fait si vous n’étiez pas footballeur ?
Réparateur de vélos.
Votre compagnon préféré ?
Le Saint Coran, là où je vais, je le prends avec moi.
Vous gagnez un billet pour aller en vacances, qui aimeriez-vous avoir comme accompagnateur ?
Khaled qui est avec nous. Pour l’anecdote, quand il est à Biskra, on s’appelle et je lui demande la température, il me dit tout le temps «ça va, il fait 65 degrés» (il rit).
Avec qui voudriez-vous passer des vacances ?
Je n’ai pas d’ennemis.
Peut-être un ami du monde du football ?
Non, ce n’est pas possible. Une fois, j’ai rencontré Hachoud, je lui ai dit de rester là-bas, ne me parle pas de football, je n’ai pas envie que cette place devienne un terrain de foot
Vous passez où votre temps libre ?
A Tandja, un quartier à Sétif.
Est-il vrai que vous étiez ramasseur de balles pour plusieurs joueurs qui sont devenus vos amis ?
Effectivement, beaucoup de joueurs à qui je ramassais des ballons sont devenus mes amis, je cite Bourahli, Zorgane, Madoui, Ferradji, Fellahi et j’en passe. Croyez-moi, je ne dis pas de bêtises, surtout que je jouais à l’âge de 16 ans.
Vos défauts ?
Ma timidité.
Qu’est-ce qui vous plaît chez Djabou ?
Ma timidité, car je suis fils de famille.
Vous faites des dons, est-ce que c’est dû au fait que vous ayez vécu sans papa ?
Je préfère ne pas trop évoquer ces choses, c’est trop personnel, je veux que ça reste sans bruit, car je sais ce que veut dire être orphelin.
Quelle est la durée des matchs joués en tant que jeune ?
Pas trop, un, voire deux matchs par jour, j’aime bien gagner et laisser mon adversaire se lamenter (il rit).
Combien de temps vous passez sur Facebook ?
J’ai un seul compte, sinon ma page, ce n’est pas moi qui la gère, c’est NIKE. Il y a beaucoup de gens qui parlent en mon nom sur Facebook, ceux qui insultent et ceux qui demandent des trucs, parfois je me demande, sinon il y a une centaine de gens qui parlent en mon nom sur ce réseau social, il y a ceux qui vous respectent et vous aiment et ceux qui font des choses à la limite diaboliques, je leur dis, Allah Yahdikoum.
Votre équipe favorite, à part le Barça…
Justement, il n’y a que le Barça, et pas forcément à cause de Messi, bien avant, du temps de Rivaldo, je ne ratais pas les matchs en les regardant chez le voisin car on n’avait pas les moyens d’avoir les chaînes étrangères.
Votre plat préféré…
La chekhchoukha de maman, elle sait que j’en raffole.
Et en Tunisie ?
Le couscous de mon ami Choukri, il le fait très bien, c’est un super cuisinier.
Et les parfums ?
Sans conteste Chanel, sinon quand il y a un nouveau produit, on me le ramène.
Votre niveau scolaire ?
9e année fondamentale.
Votre meilleur ami ?
A Tandja, ce sont tous mes amis, je les adore, il y a Moussa, Adel, Zeghloul et j’en passe...
Et au Club Africain ?
Khaled Souissi qui a dû arrêter sa carrière à cause d’une blessure.
Votre plus beau but…
C’était face à la Tunisie en demi-finale de la Coupe d’Afrique des locaux, sur une frappe de loin face à Lbelbouli, il y en a d’autres que j’ai oubliés.
Vous ambitionnez de devenir entraîneur…
Je ne sais pas encore, on verra.

Publié dans : madoui Djabou Ferradji Porsche Fellahi Bourahli Zorgane

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir