Equipe d'Algérie

Mahrez : «Si on aborde cette CAN avec l’esprit de gagner tous nos matchs, rien ne pourra nous arriver»

«On est prêts à affronter l’Afrique du Sud et toutes les autres équipes de notre groupe »

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali samedi 17 janvier 2015 20:11

L’attaquant algérien de Leicester est déjà dans le match. Hier, Riyad Mahrez dégageait une forte sérénité mais aussi beaucoup d’assurance dans son discours d’avant-match. L’ailier des Verts estime que la rencontre de demain contre l’Afrique du Sud sera révélatrice mais aussi décisive pour la suite du parcours des Fennecs, étant donné qu’il sera aussi important  d’enchaîner d’autres bonnes performances pour espérer sortir de ce groupe de la mort.

Avec quel état d’esprit abordez-vous cette CAN ?
Il est clair qu’on est venus ici pour gagner tous nos matchs. On sait que ça va être très difficile, mais on va tout faire pour essayer de se sortir de ce groupe.
L’Algérie est très attendue, il y a de gros espoirs sur vous. Ressentez-vous cette pression ?
On sent qu’on est dans l’obligation de ne pas décevoir. Après, on sait aussi que tout le monde nous met favoris, mais comme je l’ai déjà dit, il n’y a pas de favoris, les matchs en Afrique sont différents, c’est autre chose, ça n’a rien à voir avec les matchs qu’on joue en Europe ou ceux joués en Coupe du monde. Maintenant, si on met tous les atouts de notre côté, je pense qu’on va passer au prochain tour, inch’Allah.
Les adversaires redoutent notre attaque, ils citent Slimani, Feghouli, Brahimi et vous-même comme un quatuor redoutable. Vous parlez de ça entre vous ?
Non, on n’évoque même pas ça entre nous. Après, il faut comprendre que c’est toute l’équipe d’Algérie qui est attendue, pas seulement mes camarades attaquants ou moi-même. On sait que tout le monde veut gagner contre nous, par rapport à notre parcours en Coupe du monde, mais on va rester concentrés et tout faire pour être prêts dès lundi (demain) et essayer de prendre 3 points déjà pour commencer.
Croyez-vous que malgré les conditions difficiles, l’Algérie ira au bout et remportera cette CAN ?
Pourquoi pas ? Vous parlez des conditions climatiques, je dirais que c’est tout le monde qui doit les subir. Je pense que par rapport aux autres on est mieux. En Afrique, on sait que ça va être dur.
Seriez-vous prêts à relever le défi, en dépit des difficultés que vous reconnaissez ?
Oui, on est prêts mentalement, et physiquement on a bien travaillé, on s’est bien préparés pour cette CAN-2015, donc on verra ce que ça va donner lundi, inch’Allah.
Avez-vous visionné votre prochain adversaire, l’Afrique du Sud ?
Non, pas encore. Moi, je les ai vus vite fait, mais on devrait les voir ce soir ou demain, inch’Allah, tous ensemble.
Cette équipe a battu le Mali 3 à 0 et le Cameroun sur le score d’un but à zéro. Une réaction ?
C’est sûr que cela signifie, comme je viens de le dire, que ce match sera très difficile. De toutes les façons dès qu’on a été informés de notre groupe, on s’est dit que ça allait être très délicat. Maintenant, voilà, chaque match a son histoire et sa vérité, donc on va bien voir comment ça se passera. Une chose est sûre, on est prêts à les affronter et affronter tout le monde dans cette compétition. On va tout faire pour gagner !
Ce sera votre première CAN. Des appréhensions ?
C’est ma première CAN, comme c’était ma première Coupe du monde l’été passé aussi. C’est vrai que j’appréhendais un peu mes débuts, mais là je suis un petit peu plus détendu. Je suis bien concentré et on verra inch’Allah.
Elles sont comment les conditions climatiques et d’hébergement ici ?
Il fait chaud, aujourd’hui (hier) un peu moins, mais on est là pour nous adapter. Concernant l’hébergement on s’attendait à pire. Maintenant, je dirais qu’on est mis dans un très bon hôtel, il n’y a rien à dire. Il nous reste encore deux jours pour bien nous acclimater et faire un bon match contre l’Afrique du Sud.
On dit que dans un groupe relevé comme celui de l’Algérie, le premier match est toujours important à gagner. Ressentez-vous une pression supplémentaire ?
Pas du tout. On est en CAN, donc on sait que tous les matchs seront difficiles et compliqués. Après, dans une compétition pareille, il faut gagner tous nos matchs. L’ordre des rencontres n’a pas d’importance. Maintenant, si on se met dans la tête qu’on doit gagner tous nos matchs, il ne pourra rien nous arriver, inch’Allah.
Un mot sur le travail de Christian Gourcuff. Ça se passe comment depuis qu’il est arrivé ?
Ça se passe très bien, il n’y a rien à dire.
Il apporte quelque chose ?
Oui, bien sûr, il apporte sa méthode de travail d’abord et sa philosophie de jeu. Il a une autre manière de voir le football par rapport au précédent entraîneur. Nous, on préfère cette manière-là, et après on verra.
Vous êtes connu pour être un attaquant qui va de l’avant. Durant cette CAN, vous serez appelés à défendre. Êtes-vous prêt à déployer les efforts qu’il faut pour revenir à chaque fois ?
Bien sûr, de toute façon dans un match, il faut toujours revenir derrière. Que ce soit en match de qualification ou en Coupe d’Afrique, il faut être toujours disponible pour défendre. Après, comme pour bien attaquer, il faudra bien défendre.
Un mot pour les fans de l’EN qui ne seront pas du voyage cette fois-ci en nombre habituel ?
Ça va être dur sans eux, parce que comme vous le savez, ils nous aident beaucoup, mais bon, on va se donner à fond, comme s’ils étaient là, même si je le répète, ça va être très dur.
 

Publié dans : slimani Feghouli Brahimi Riyad Mahrez.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4241 22/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir