Ligue 1 & 2

JSK : Hannachi jette un pavé dans la mare: «Dans le problème de la JSK, c’est de l’anti-Kabyle, personne au BF ne peut proposer des solutions de peur de contrarier le dictateur !»

«Kerbadj reçoit des ordres du dictateur !»

Auteur : Lyès Aouiche mardi 13 janvier 2015 22:19

En marge de la cérémonie de signature du contrat du nouvel entraîneur de la JSK, Jean-Guy Wallemme, le Hannachi est revenu encore une fois sur le problème du club qui n’arrive toujours pas à trouver une solution. A la JSK, on ne sait plus à quel saint se vouer, toutes les portes sont fermées. Hannachi est toujours remonté contre le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, qui, selon ses propos, ne veut pas bouger le petit doigt pour venir en aide à la JSK et soulager ses maux. Hannachi a malheureusement dépassé le cadre sportif, en jetant un véritable pavé dans la mare en déclarant : «C’est insupportable ! Nous ne pouvons plus résister au quotidien difficile qu’on a imposé à la JSK et ce depuis le depuis le début de saison. On est abandonnés et maintenant je sens que ça dépasse le cadre sportif. Le problème que vit la JSK est de l’anti-Kabyle pur et simple. C’est de la dictature qui règne à la FAF, un seul décideur, personne n’a le courage de proposer des solutions de peur de contrarier le dictateur.»

«A la FAF, ils ne font que traîner le dossier depuis longtemps»
Encore une fois, Hannachi n’a pas été tendre envers la première instance du football national, la FAF qui, pour lui, ne fait rien pour faire bouger les choses, bien au contraire, il est déçu de voir le dossier de la JSK rangé dans le tiroir et personne n’en parle depuis l’annonce des sanctions : «La JSK est livrée à elle-même au point où on ne sait même pas dans quel stade nous allons domicilier nos matchs. Rien n’est clair, vraiment rien. Toutes les personnes qu’on contacte nous donnent la même réponse, à savoir qu’ils ignorent tout du dossier. A la FAF, on fait traîner le dossier et cela n’arrange pas la JSK qui se retrouve malheureusement dans le flou.»

«Il n’y a personne à la LFP qui peut nous renseigner sur les suites réservées au dossier, c’est gravissime !»
Le président Hannachi à qui nous avons posé la question de savoir quelle est la réaction des responsables de la LFP notamment son président concernant ce silence, il a révélé ceci : «Je me suis déplacé à Alger pour rencontrer le président Kerbadj. A la LFP, personne n’est en mesure de nous donner des informations sur le dossier ainsi que sur le problème qui a assez duré. Je trouve que c’est gravissime qu’on arrive au point où même à la LFP on n’a pas le courage de s’exprimer.»

 «Je vais alerter les supporters sur la situation que vit le club, ils doivent se déplacer à Alger»
Remonté contre le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, le président Hannachi menace : «C’est trop, la situation ne fait qu’empirer et devient insoutenable. On n’a plus de force pour supporter tout ça. Moi personnellement, cette affaire m’a affaibli et m’a rendu malade. Je vais alerter les supporters de tout le danger qui guète le club et maintenant c’est à eux de se déplacer à Alger pour défendre la JSK.»

«Personne ne parle au Bureau fédéral ni à la Ligue professionnelle, il ne reste plus rien !»
Y a-t-il qu’un seul décideur dans le football algérien et que tous les autres responsables ne font qu’approuver et qu’aucun ne peut soulever la question de la JSK lors des réunions des instances sportives ? Pour le président Hannachi, personne au niveau du Bureau fédéral n’a le courage de prendre la défense du club et essayer de trouver des solutions. «On n’a personne pour nous défendre, la JSK ne fait pas l’objet de leurs réunions, au bureau fédéral personne ne peut prononcer un mot sur la JSK de peur d’être savonné», a-t-il expliqué.

 «On ne veut pas de nous à Boumerdès, le match JSK-MCO aura lieu à El Harrach»
Le stade de Boumerdès n’ouvrira pas ses portes de si tôt pour la JSK. La lenteur des travaux suscite beaucoup d’interrogations. La JSK est appelée à trouver un stade chaque semaine pour domicilier ses rencontres. A ce propos, Hannachi a déclaré : «On refuse de nous accorder la domiciliation de Boumerdès, les travaux ne sont pas encre achevés. C’est grave que pour réaliser un mur de clôture, il faut tout ce temps ! On ne nous a pas encore donné le OK pour recevoir dans ce stade. Notre prochain match face au MCO comptant pour la 16e journée du championnat Mobilis sera domicilié au stade du 1er-Novembre d’El Harrach, on ne peut pas continuer sur ce rythme !»

 «Kerbadj reçoit des ordres du dictateur !»
Tout en dénonçant le président de la FAF, Hannachi déplore aussi l’attitude de Kerbadj. Ce dernier est loin d’être informé de tout le dossier de la JSK notamment en ce qui concerne les sanctions : «J’ai rencontré Kerbadj qui m’a avoué qu’il n’a rien reçu de la FAF et puis j’ai senti qu’il est impuissant, il reçoit des ordres de la part du dictateur.»

«Je l’ai informé que les travaux au 1er-Novembre concernent la peinture»
Et d’ajouter : «Sur la question du stade du 1er-Novembre, j’ai expliqué à Kerbadj que les travaux qui sont lancés ne concernent que la peinture des gradins et cette opération ne devra pas pendre beaucoup de temps. Les autres chantiers (réalisation de deux salles de sport couvertes et une station de téléphérique, ndlr) ne concernent pas le stade.»

Affaire Nkama : «Les dirigeants de la Panthère du Ndé nous ont laissés jusqu’à la dernière minute pour nous doubler le montant du transfert de Nkama»

L’attaquant camerounais Nkama ne jouera pas à la JSK. Sa libération a été bloquée suite à un conflit d’intérêts dans son club : «C’est à ne rien comprendre, les Camerounais de la Panthère du Ndé, club employeur de Nkama, nous ont laissés jusqu’à la dernière minute pour annuler le transfert de Nkama. Hier soir (lundi ndlr), ils nous ont exigé le double du montrant de transfert initial. On a reçu des dizaines d’appel par jour. Tout le monde voulait en profiter du transfert. On a fini par comprendre qu’au Cameroun les dirigeants de la Panthère du Ndé sont entrés dans un conflit d’intérêt. On a ainsi décidé de résilier le contrat et d’opter pour un autre élément du même pays. Heureusement que nous avons pris nos précautions avant.»

«L’attaquant camerounais Kooh Sohna a signé, il est avec nous»
Hannachi a, juste après avoir expliqué le cas Nkama, exhibé l’identité du nouvel attaquant attendu pour aujourd’hui. Un compatriote de Nkama qui a pour nom Kooh Sohna : «Nous avons tout réglé avec cet attaquant, il sera à Tizi aujourd’hui. On ne s’est entendus sur toutes les modalités, il a déjà signé via un e-mail. A son arrivée en Algérie, il officialisera tout. Il est jeune et doué techniquement, il possède beaucoup de qualités.»

 «Un jeune gardien de but émigré sera avec nous aussi»
Hannachi a par la suite annoncé que le dossier du recrutement ne va pas être bouclé avec la venue d’un troisième attaquant cet hiver. Un jeune portier émigré est attendu pour les prochains jours. Le joueur en question est toujours espoir mais évoluera en senior : «On a décidé de faire appel à un jeune gardien de but émigré, il est jeune, il a beaucoup de qualités, il fera beaucoup de progrès, nous pensons aussi à long terme.»

Publié dans : algerie en JSK hannachi raouraoua faf Kerbadj kabylie lnf

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3934 13/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir