Ligue 1 & 2

MOC 1 - ESS 3 : Trop tendre, le MOC !

Bouguerra : «Mes joueurs n'ont pas démérité.» Madoui : «Mission accomplie.»

Auteur : S.B. mercredi 24 décembre 2014 21:15

Stade : Chahid-Hamlaoui (Constantine)
Affluence : moyenne
Arbitres : MM. Gherbal, Cherchar, Siradj
Avertissements : Belhocine (20') (MOC) ; Mellouli (38'), Dagoulou (66') (ESS)
Buts : Benyetou (20' sp), Younes (28', 34') (ESS) ; Korichi (82') (MOC)
MOC : Kahoul, Belhocine, Bensaci, Kedjour, Boulemdaïs, Ayadi (Zenou 70'), Illoul (Herhouz 57'), Ferhat, Seddouk, Kouider (Touati 55'), Korichi
Entraîneur : Bouguerra
ESS : Khedhaïria, Bouchar, Boukria, Mellouli, Aroussi, Raït (Maouz 55'), Dagoulou, Legraa (Gasmi 73'), Younes (Nemdil 63'), Benyetou, Gasmi
Entraîneur : Madoui

Cette rencontre inédite entre le MOC et l’ESS a tenu toutes ses promesses. D’entrée de jeu, Bouguerra, le coach du MOC, annoncera la couleur en tissant une véritable toile d’araignée pour faire échec aux velléités offensives des Sétifiens. Ce sont d'ailleurs les Constantinois qui se montreront, les premiers, menaçants. Ce sera par l’intermédiaire de Korichi, qui mettra à contribution le portier sétifien. Il se mettra encore une fois en évidence de fort belle manière en déviant, à la 18', un tir d'Illoul.
La récré est terminée pour le MOC
C'en est fini des offensives des régionaux. Les Sétifiens prendront les choses en main et leur première action fut la bonne. A la 19', et après un travail collectif, l'arbitre n'hésitera pas à siffler un pénalty après que Belhocine, le défenseur du MOC, ait dévié de la main une passe de Younes à Benyetou. Les Constantinois protesteront énergiquement. En vain. Benyetou ne se posera pas de questions. Il exécutera la sentence en prenant à contre-pied Kahoul (0-1). Les joueurs du MOC n'auront pas le temps de se ressaisir. A la 28', Younes profitera d'une passe lumineuse de Benyetou pour corser l'addition en mettant le cuir hors de portée de Kahoul (0-2).
3 buts en 10 minutes !
Les joueurs de Sétif camperont dans le camp du MOC et rateront à plusieurs reprises l'occasion d'aggraver la marque. Ce qui se fera à la 34' par Younes qui reprendra victorieusement un centre de Benyetou, venu de la gauche (0-3). Piqués au vif, les joueurs de Constantine réagiront par Korichi qui verra son tir raser le poteau de Khedhaïria. Le rythme baissera quelque peu d’intensité et le jeu s’équilibrera par la suite. On assistera ensuite à une âpre bataille pour la conquête du milieu. La pause surviendra après une dernière alerte de Sétif par l’entremise de Raït.
Le réveil des Constantinois
Les débats furent très animés en seconde période sans qu'il y ait le moindre changement au score. On notera quelques belles opportunités côté constantinois. Par deux fois (51' et 55') Korichi a obligé Khedhaïria à la parade. Même menés au score, les joueurs du MOC ne baisseront pas les bras et arriveront à se montrer menaçants. Ils se créeront de belles occasions. A la 67', Ferhat, très actif sur son couloir gauche, reprendra un centre de Korichi mais le cuir rasera la transversale. Par la suite, le portier du MOC effectuera deux superbes parades pour sauver des situations périlleuses devant les attaquants de l'ESS. La fin de match sera dominée par le MOC.
82', Korichi sauve l'honneur
Les joueurs de l'antique Cirta auront le mérite de sauver l'honneur à la 82' par l'entremise de l'omniprésent Korichi qui profitera d'un service de Touati. Deux minutes plus tard, Ayoub verra son tir percuter la transversale de Khedhaïria. Les choses en resteront là et les joueurs de l'ESS ont réussi à s’octroyer la qualification pour les seizièmes de finale. Les joueurs du MOC n’ont pas démérité et ils ont mis tout leur cœur dans un match où l’adversité était trop forte pour eux.

Bouguerra : «Mes joueurs n'ont pas démérité»
«J’avoue que nous avons réussi une belle prestation, surtout en deuxième période. Pour ce qui est des buts encaissés, mes joueurs ont fait des erreurs de placement et d’appréciation. Nous nous sommes battus avec nos moyens et nous méritions un peu plus dans ce match. Place maintenant au championnat où nous devrons nous battre jusqu’à la dernière journée.».

Madoui : «Mission accomplie»
«Avant tout, permettez-moi de féliciter l'équipe du MOC pour sa prestation. Notre mission était de nous qualifier pour les seizièmes de finale de la coupe. C’est chose faite. Il est vrai qu’il y avait une certaine différence sur le plan technique, ce qui ne veut pas dire que mes joueurs n’ont pas fait les efforts nécessaires pour gagner. Je voudrais pour cela les féliciter. Ce succès nous permet d’avoir légitimement de l’ambition pour notre avenir en coupe d’Algérie qui est très prisée à Sétif. Cela ne se fera bien sûr pas au détriment du championnat qui reste notre principale préoccupation».

Publié dans : ess Belhocine Mellouli Khedhaïria Boulemdaïs Boukria MOC Bensaci Raït Bouchar Aroussi Kahoul Kedjour Ayadi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le prochain Ballon d’Or sera autre que CR7 ou Messi ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4180 19/08/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir