Equipe d'Algérie

Saïfi parle de Gourcuff «Il est très compétent sur le plan tactique»

«Le Maroc a échoué avec un grand Gerets, mais la Zambie a réussi quand même avec Renard»

Auteur : M. H. dimanche 06 avril 2014 22:23

On voudrait avoir votre avis sur les contacts entre Christian Gourcuff, un entraîneur avec lequel vous avez travaillé à Lorient, et la Fédération algérienne de football...
Tout d’abord, Christian Gourcuff n’est pas venu à Alger pour signer son contrat avec la fédération. A ma connaissance, il s’est déplacé après qu’un rendez-vous eut été arrangé avec la FAF. Le but de cette visite est de visiter les installations du Centre technique national de Sidi-Moussa. On ne peut rien dire actuellement du fait qu’on ne sait pas encore ce qui a été dit entre Raouraoua et Gourcuff. Donc, à mon avis, il ne faut pas trop s’avancer sur ce sujet.
Pensez-vous qu’il a les compétences pour être sélectionneur national ?
On ne peut pas donner d’avis su Gourcuff du moment qu’il n’a jamais occupé le poste de sélectionneur. Ayant travaillé sous sa coupe, je peux dire que c’est un entraîneur très compétent sur les plans technique et tactique. C’est aussi quelqu’un de très correct, qui aime son travail. Je pense que son expérience au Golfe peut l’aider dans sa nouvelle mission.
Racontez-nous votre expérience avec lui à Lorient ?
Malgré le peu de moyens, il a réussi à faire du FC Lorient un club stable en matière de résultats. Je me souviens que j’étais en compagnie de Yazid Mansouri et Carl Medjani. Il avait réussi à bâtir une équipe pratiquan du beau jeu. Il avait donné la chance à beaucoup de jeunes et avait permis à certains de relancer leur carrière. Les gens en France comparaient beaucoup de clubs à Lorient parce qu’on jouait bien.
Pensez-vous qu’il y a une différence entre entraîneur de club et sélectionneur ?
Oui, bien sûr. C’est complètement différent. Entraîner un club permet à n’importe quel entraîneur de travailler au quotidien pour créer les automatismes et la cohésion. En sélection, c’est autre chose. On a des joueurs professionnels qui évoluent dans différents championnats. Donc, il faut une toute autre stratégie pour gérer la sélection. Certes, Gourcuff n’a jamais pris une sélection en main, mais il ne faut pas confondre entre les capacités et l’expérience.
Pensez-vous que Gourcuff va réussir dans sa
mission ?

Je connais les capacités de Gourcuff, mais je ne peux pas dire s’il va réussir ou non. Le Maroc s’est attaché les services d’Eric Gerets, mais les résultats n’ont pas été satisfaisants. En revanche, la Zambie a recruté Hervé Renard qui a réussi à remporter la CAN, même si son CV n’est pas impressionnant. Vous voyez la différence !
Le départ de Halilhodzic après la Coupe du monde constituerait-il une perte ?
Sincèrement, on aurait tous aimé qu’il reste à la tête des Verts. Ce n’est pas uniquement mon avis. C’est le point de vue des spécialistes et même des supporters de la sélection nationale. Halilhodzic a travaillé pendant trois années, réussissant à qualifier la sélection pour la Coupe du monde malgré une participation négative durant la CAN. D’après ce qu’on lit à travers la presse, il est courtisé un peu partout. Donc, on ne peut pas le retenir contre son gré.
Même Trapattoni était pressenti pour prendre en main la sélection…
Oui, j’ai entendu cela. Giovanni Trapattoni est un entraîneur qui n’est plus à présenter. Il a de l’expérience et du charisme, mais une question est  posée : Peut-il diriger la sélection vu son âge ?
Comment voyez-vous les chances de la sélection natioanle en Coupe
du monde ?

Je pense que nous avons des joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens. Du coup, c’est une chance pour la sélection d’essayer quelque chose. Il faut faire confiance à cette équipe.
Votre ami Djamel Belmadi est devenu sélectionneur du Qatar. Vos impressions ?
Djamel est quelqu’un de compétent qui aime beaucoup son métier. Il a déjà fait ses preuves à Lekhwiya et même à la tête des Olympiques du Qatar. Je pense que les Qataris n’ont fait un cadeau à Belmadi. Il a devant lui un grand défi à relever. Nous, en tant qu’Algériens, le soutenons à fond.
Le MC Alger, votre club de cœur, affrontera la JS Kabylie le 1er mai en finale de la Coupe d’Algérie. Que pensez-vous de cette finale inédite ?
Cette finale ressemble beaucoup plus à celle qu’on avait disputée en 1999 à Oran et qu’on avait remportée. Ce sera à chances égales entre les deux clubs, même si je souhaite que le Mouloudia remporte la coupe.
Entretien réalisé par

 

Publié dans : Saïfi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir