Ligue 1 & 2

JSK : Messadia-Aït Djoudi : rien ne va plus !

Le joueur a compris qu’il ne sera plus convoqué en cette fin de saison.

Auteur : A. C. dimanche 06 avril 2014 20:13

Il semblerait que la tension entre l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, et l’attaquant Ahmed Messaâdia n’a jamais baissé depuis le mois de janvier dernier. Pour rappel, cela fait plusieurs semaines, voire des mois, que les relations entre les deux hommes ne sont plus comme elles étaient. Le désaccord entre le joueur et son entraîneur a commencé au mois de septembre dernier, lorsque Messaâdia jouait comme ailier gauche, pas comme attaquant de pointe. Le natif de Batna avait du mal à s’adapter à son nouveau poste. Une situation qui l’a davantage enfoncé, puisqu’il n’a pas réussi à marquer le moindre but cette saison. De son côté, l’entraîneur kabyle n’a, lui aussi, pas été tendre avec son joueur. D’ailleurs au mercato hivernal, Aït Djoudi avait pris la décision de libérer son joueur au profit d’un autre club de Ligue 1, en l’occurrence l’ESS. Mais cela ne s’est pas fait, après que le président Hannachi eut jugé utile de garder son joueur pour les 6 mois qui restaient. Sauf que depuis le mois de décembre dernier, les deux hommes ne se parlent presque plus. Par la suite, Messaâdia a contracté une blessure qui l’a éloigné des terrains durant trois semaines. Une blessure qui a compliqué la situation de l’attaquant kabyle puisque le président Hannachi a refusé de le rémunérer alors qu’il était convalescent. C’est à ce moment-là que le joueur a perdu tout espoir de revenir et de s’imposer dans l’effectif de Azzedine Aït Djoudi, à un mois de la fin de la saison.
Le joueur a compris qu’il ne sera plus convoqué en cette fin de saison
Même s’il n’a jamais contesté les décisions de son entraîneur, Ahmed Messaâdia sait pertinemment qu’il ne jouera plus avec Aït Djoudi comme coach de la JSK. D’ailleurs, il a même confié à ses proches qu’il comptait honorer son contrat jusqu’à la fin de saison, avant de changer d’air. Messaâdia estime, toutefois, qu’il n’a pas été exploité convenablement, du moment qu’il a joué depuis le début de saison à un poste qui ne lui convenait pas. Faut-il, cependant, rappeler qu’il a inscrit 8 buts la saison dernière. Messaâdia reste convaincu qu’il aurait pu réaliser une bien meilleure saison avec un entraîneur qui aurait eu confiance en lui.
Le joueur refuse d’alimenter la polémique
Comme à ses habitudes, et même s’il n’a plus le moral, l’attaquant kabyle refuse de faire la moindre déclaration sur sa relation avec l’entraîneur. Le natif de Batna s’est simplement contenté de dire : «Je suis encore sous contrat avec mon club. Je ne veux pas polémiquer, car je ne suis pas un joueur à problèmes». C’est tout ce que Messaâdia a souhaité dire. Ce qui est néanmoins certain, c’est qu’il évoquera toute cette affaire en fin de saison, histoire d’éclairer l’opinion publique et les supporters kabyles.
Hakim Medane et d’autres anciens joueurs l’ont pourtant encensé  
Le cas Messaâdia a fait réagir les nombreux observateurs, parmi eux l’ancien joueur de la JSK, Hakim Medane. Ce dernier a déclaré, à plusieurs reprises, que Messaâdia n’était pas si mauvais que ça et que l’entraîneur pouvait mieux l’exploiter, car il peut être d’un grand apport pour l’équipe. D’autres anciens joueurs partagent le même point de vue, estimant que Messaâdia est un joueur qui doit être utilisé dans l’axe, pas sur le côté.
Aït Djoudi a «tué» la concurrence par ses déclarations
Il faut dire que les récentes déclarations de Azzedine Aït Djoudi n’ont pas été du goût de certains joueurs qui sont de moins en moins utilisés en cette phase retour du championnat. Pour rappel, le responsable du staff technique a clairement déclaré : «Le onze ne changera pas jusqu’à la fin de la saison, sauf cas de force majeure. Nous avons programmé des matchs amicaux, afin de permettre à tous les joueurs de gagner en temps de jeu, sans plus. Ceux qui termineront la saison sont déjà dans ma tête.» Beaucoup pensent qu’en tenant ces propos, le coach a tué la concurrence au sein de son groupe, car les remplaçants savent qu’ils n’auront aucune chance de chambouler la hiérarchie. Reste maintenant à savoir si le coach kabyle aura le courage de le dire de vive voix à ses joueurs et non aux médias !
D’autres joueurs dans le viseur
Aux yeux de nombreux observateurs, Messaâdia n’est pas le seul à être poussé vers la porte de sortie. D’autres joueurs sont eux aussi concernés, à l’image de Zabiaa et Maroci. Le Libyen n’a marqué qu’un seul but depuis janvier dernier et il est clair qu’il n’a pas donné la moindre satisfaction. Pour Maroci, on estime que c’est un joueur fragile qui se blesse souvent. Il n’est donc pas très rentable pour l’équipe. Beaucoup pensent que ces deux joueurs ne porteront pas le maillot de la JSK la saison prochaine.
Ça grogne dans le vestiaire !
Désormais, le coach kabyle aura fort à faire pour gérer ses joueurs, car avant même l’entame de la seconde phase de préparation, ça grogne dans le vestiaire kabyle. Et c’est là où se situe les craintes du président Hannachi et ses dirigeants car à ce rythme, l’entraîneur en chef pourrait perdre le contrôle du groupe. Beaucoup pensent qu’il va falloir faire preuve de beaucoup de diplomatie pour régler ce problème et gérer le groupe convenablement jusqu’à la fin de la saison.

Publié dans : JSK Aït Djoudi messâdia

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3908 17/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir