Equipe d'Algérie

Raouraoua met à exécution son plan B

Le plan A était la prolongation du contrat de Halilhodzic. Gourcuff : «Je suis poli, j’ai répondu à une invitation»

Auteur : mercredi 02 avril 2014 02:55

Au cours de ses dernières sorties médiatiques, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, insistait à chaque fois dans ses déclarations sur le plan B qu’il mettrait à exécution, au cas où Halilhodzic déciderait de ne pas prolonger son bail pour diriger la sélection six mois supplémentaires pour la CAN-2015. Raouraoua ne cessait de dire : «La Fédération a un plan B et même C dans le cas où Halilhodzic déciderait de ne pas prolonger son contrat.» Ce plan B, Raouraoua l’avait en tête. Alors que beaucoup pensaient que le président de la Fédération voulait exercer une pression sur Halilhodzic, la venue de Christian Gourcuff à Alger confirme les intentions du président. Selon une source autorisée auprès de la Fédération, le plan B dont parlait Raouraoua est en cours d’exécution. Il sera officialisé après la signature de Christian Gourcuff. Diriger c’est prévoir, dit-on et c’est ce qu’est en train de faire El Hadj Raouraoua.
Gourcuff sélectionneur des A…
Comme nous l’avions indiqué au cours de notre précédente livraison, Christian Gourcuff a été contacté par Mohamed Raouraoua spécialement pour prendre en main la sélection nationale A. Au cours des discussions entre les deux hommes il y a deux jours à Alger, le sujet de l’équipe A a bel et bien été abordé. Ce qui veut dire que Gourcuff n’a pas été approché spécialement pour l’équipe olympique, comme on le laisse entendre. Avec la jeune génération que renferme l’Algérie comme Taïder, Belfodil, Ghoulam, Slimani, Soudani, Feghouli, Mandi et Bentaleb, Mohamed Raouraoua voit en ce technicien français, qui a passé dix ans à la tête de la barre technique du FC Lorient, l’homme capable de mener l’EN vers les sacres.   
… Il chapeautera aussi l’équipe olympique
Par ailleurs, Christian Gourcuff chapeautera aussi l’Equipe nationale olympique qui va constituer en effet un vivier pour l’équipe A. Mohamed Raouraoua a décidé ainsi de changer de stratégie. Il veut préparer l’équipe A à travers l’équipe nationale U23. Le président de la Fédération algérienne de football avait déjà cette idée en tête en 2011, mais cela n’avait pas abouti. Tout le monde se souvient des frictions qui ont eu lieu au Maroc entre Vahid Halilhodzic et Azzedine Aït Djoudi. Cette fois-ci, ce sera l’occasion pour Mohamed Raouraoua de mettre à exécution cette stratégie avec la venue de Gourcuff. Ce technicien a l’étoffe de pouvoir assurer une telle mission.  
C’est lui-même qui désignera un entraîneur pour cette équipe
Par ailleurs, Christian Gourcuff désignera, après son installation officielle, le nouvel entraîneur des Olympiques, qui fera partie du staff élargi de la sélection. Christian Gourcuff sera le premier responsable de ce staff élargi qui va comprendre les entraîneurs de l’Equipe nationale A et des moins de 23 ans. Ce projet qui tient à cœur à Mohamed Raouraoua verra le jour prochainement. En effet, le président de la FAF n’a pas encore digéré l’élimination bête des JO de Londres. Il veut donc rattraper ça en préparant une équipe capable d’aller aux Olypiades de Rio en 2016.
Le plan A était la prolongation du contrat de Halilhodzic
Tout ce qui a été cité plus haut consiste en le plan B dont parlait Mohamed Raouraoua. Beaucoup vont s’interroger sur le plan A. En effet, celui-ci consistait en la prolongation de contrat de Vahid Halilhodzic. Avec le refus de ce dernier, Raouraoua s’est rabattu sur le plan B. Selon une source bien informée, le sélectionneur national est très remonté ces jours-ci après avoir constaté la présence de son successeur. Il a piqué une colère noire mais sans faire le moindre commentaire, craignant une réaction du président de la FAF qui estime en effet qu’il est de son droit de préparer l’avenir de l’EN, étant donné que Halilhodzic ne veut pas rdonner une réponse claire quant à son avenir alors que le contrat prendra fin dans trois mois.

Raouraoua et Gourcuff se sont rencontrés à Paris à deux reprises
Le tête-à-tête qui a eu lieu entre Mohamed Raouraoua et Chrsitian Gourcuff, il y a deux jours à Alger, n’est pas le premier entre les deux hommes. A en croire les informations qui nous sont parvenues, ils se sont rencontrés à deux reprises à Paris durant les précédents mois. Mohamed Raouraoua, qui a été impressionné par le CV du technicien en question, et notamment son profil, a discuté avec Gourcuff à propos de plusieurs sujets. Le président de la FAF avait constaté qu’il était capable pour prendre en main la sélection algérienne. Ce qui l’a poussé à garder le contact avec Gourcuff pour concrétiser un accord de collaboration.  

Taoufik Korichi l’assistant de Gourcuff 
Apparemment, la Fédération algérienne de football a tout préparé concernant l’après-Halilhodzic. Alors que Christian Gourcuff sera le futur sélectionneur de l’Equipe nationale A, la Fédération a déjà prévu la composante du staff. Selon une source autorisée, c’est Taoufik Korichi qui sera l’adjoint de Christian Gourcuff. La même source indique qu’il sera son premier assistant, compte tenu de l’expérience de ce dernier acquise avec l’EN A’ et actuellement avec l’équipe olympique. Taoufik Korichi, qui est le DTN par intérim, jouit de la confiance de Mohamed Raouraoua. Ce dernier veut installer un staff totalement compétent à la tête de l’EN. 

Gourcuff : «Je suis poli, j’ai répondu à une invitation» 
De retour lundi après-midi à Lorient, après s’être déplacé la veille à Alger pour rencontrer le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, et négocier avec lui la prise en main de la sélection algérienne, Christian Gourcuff a repris le travail avec les Merlus hier matin,. C’est lui qui a assuré la séance d’entraînement de l’équipe et non son adjoint.  Evidemment ce retour à l’entraînement a été suivi par la presse locale, qui s’est déplacée en masse pour aller à la rencontre du technicien français et avoir de ses nouvelles et surtout connaître son avenir. Ne voulant pas trop en dire, Gourcuff a été très diplomatique dans sa réponse, expliquant que son déplacement en Algérie était surtout fait par politesse à Raouraoua qui l’avait invité. «Je ne vais pas attendre le 1er juillet pour me réveiller... Je peux très bien arrêter ma carrière d'entraîneur à cette date, mais si je ne peux pas le faire... Je suis poli et j'ai répondu à une invitation», a-t-il dit. Par respect aux Lorientais, il a évité de parler de négociations.

Publié dans : algerie Halilhodzic en Mohamed Raouraoua raouraoua

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir