Ligue 1 & 2

ASO : Rien ne va plus à l’ASO

Des joueurs à plat physiquement

Auteur : A. F. dimanche 28 septembre 2014 19:21

Après cinq journées du championnat, l’ASO est en train de faire l’un des plus mauvais départ de son histoire pour des raisons inconnues, même si dans un passé-ressent, à l’entame de la saison, tout paraissait bien et l’équipe s’apprêtait à jouer les premiers rôles, vu que sa direction a estimé avoir fait un recrutement de choix avec des noms qui puissent lui rendre sa vraie valeur, pour rééditer l’exploit de 2011, et dire qu’aucune ressemblance n’existe entre les deux équipes. Après le dernier nul concédé à domicile, le silence s’empare du groupe, et personne ne veut parler et expliquer aux supporters ce qui arrive. L’équipe n’attire plus ses fans, une moyenne de 1000 à 1500 par match à domicile, du jamais vu dans les annales de l’ASO, même quand il jouait en D2, ce qui explique le boycott de ces derniers, lesquels ne sont pas d’accord avec la politique de la direction qui a chassé tous les jeunes et enfants du club, en ne comptant que sur 20 joueurs recrutés de l’extérieur. Avant, l’équipe renfermait 75% des éléments de son cru, et actuellement, seuls quatre joueurs parmi les 24 étaient formés à la maison chélifienne, ce qui prouve le manque de volonté dans ce groupe qui n’a ni l’envie ni le talent de porter le maillot de l’ASO, surtout que certains éléments se croient plus grands que le club et ne dépensaient pas la moitié de ce qu’ils faisaient ailleurs. A qui doit-on porter le chapeau, et qui est responsable de ce qui arrive, s’agit-il d’un problème d’ordre technique ou tactique, des questions qui ont besoin de répons/ Samedi dernier, cette équipe patinait, et les joueurs étaient incapables de faire trois passes de suite. On a décelé des erreurs tactiques et dans la récupération, sans oublier les fautes en défense. Ainsi, même l’attaque s’est absenté durant les 90’, les choix de l’entraîneur étaient critiqués par les supporters, lesquels se posaient des questions sur l’immobilité de cette équipe qui a perdu son fond de jeu cette saison, tout en se posant des questions légitimes sur la préparation des joueurs durant la trêve.
Aucune stratégie de jeu
Le staff technique a eu du mal à instaurer un fond de jeu à l’équipe, et la majorité des joueurs ne savaient même pas où se placer. On a constaté que l’adversaire était largement supérieur à l’ASO, et a raté une victoire toute faite. Ainsi, la non-convocation d’attaquants pour ce match a surpris plus d’un, car sur les sept remplaçants, un seul attaquant était présent, en absence de Obaje et Ejenavi qui ne font pas partie des plans du coach Ighil.
Des joueurs à plat physiquement
Une autre remarque a été relevée, c’est l’absence physique des joueurs qui ne peuvent plus rivaliser avec les autres équipes, notamment en deuxième mi-temps. Les joueurs perdent tous leurs duels physiques, on dirait qu’ils étaient saturés, mais après un mois et demi du lever du rideau, quel sera maintenant le prétexte du staff technique sur cet aspect-là.
Des joueurs incapables dans le onze
L’équipe a du mal à avoir un onze digne d’être titulaire, car la plupart de ses éléments éprouvent des difficultés à jouer aisément. Même s’ils étaient menés au score, en deuxième mi-temps, les joueurs ne fournissaient d’efforts. Beaucoup avaient des opportunités de prouver, hélas, rien n’y fut. A présent, il est temps de les écarter et donner la chance à d’autres, surtout ceux qui veulent défendre les couleurs et les intérêts de l’ASO qui a besoin de ses enfants.
Salhi, la seule exception
Seul le jeune portier Abdelkader Salhi qui a sauvé, samedi, son équipe d’une défaite certaine, car il a repoussé plusieurs tentatives adverses, en arrêtant même un penalty, ce qui le rend l’homme des trois derniers matches.
Où va l’équipe ?
La situation obscure que vit l’équipe en ce moment incite les responsables à trouver les solutions, et de prendre surtout des décisions courageuses, avant qu’il ne soit trop tard, car l’intérêt de l’équipe passe avant tout, et les supporters veulent voir un autre groupe qui défende bien les couleurs et l’historie de ce club.
 

 

Publié dans : ASO Ighil Salhi Ejenavi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4235 16/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir