Ligue 1 & 2

MCO : Cavalli : «Zarabi a pesé sur mon choix»

«Le match du CSC me servira pour la suite du championnat.»

Auteur : A. L. mercredi 24 septembre 2014 20:16

Comme annoncé auparavant, c’est avant-hier soir que l’entraîneur français Jean Michel Cavalli a débarqué à Oran. Tous les membres de la direction du Mouloudia étaient à son attente, à commencer par le président Ahmed Belhadj qui s’est rendu en personne à l’aéroport Ahmed Benbella. Il était accompagné de son bras droit et conseiller Hafid Belabbès. On a également noté la présence des deux frères du président Houari et Tedj, celle du directeur général de la société Ahmed Lahoucine ainsi que Mohamed Benarmas et le chargé des relations extérieures et porte-parole de l’équipe, Saïd Belahcène. Il y avait aussi le secrétaire général Toufik Belahcène. En tous les cas, une vingtaine de personnes munies de bouquets de fleurs en signe de bienvenue au coach étaient à l’aéroport. L’entraîneur et Zarabi se sont rendus en compagnie de Baba et Belabbès à l’hôtel Le Grand Royale avant que le nouveau coach ne soit conduit à l’hôtel Ibis.   En contact avec le Mouloudia l’été passé, le hasard a voulu que l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale débarque à Oran après seulement quatre matches de championnat. «J’avoue que Zarabi y était pour beaucoup dans mon choix. C’est lui qui était derrière ce contact, car c’est un joueur que je connais bien et qui était avec moi en sélection. Il m’a fait savoir que des amis à lui étaient dans la difficulté. C’est pourquoi j’étais d’accord pour le principe.»
«J’étais en contact avec la sélection de la Mauritanie»
Le natif de l’île de la beauté affirme avoir eu quelques touches avec des clubs européens et une sélection nationale avant de jeter son dévolu sur le Mouloudia d’Oran. «Je n’ai rien à cacher. J’avais quelques contacts avec des équipes en Europe comme en Grèce. Il y avait aussi la sélection de la Mauritanie qui me voulait. Mais par principe j’ai choisi le MCO, car j’aime aussi rendre service au lieu d’être un mercenaire.»
«Je n’ai jamais quitté des yeux le football algérien»
Il affirme aussi avoir une petite idée sur le Mouloudia pour plusieurs raisons. «Disons que je n’ai jamais quitté des yeux l’Algérie depuis le temps où j’étais entraîneur de l’EN. En plus, cette sélection n’a pas cessé de progresser, forçant l’admiration, avec la présence de joueurs du championnat local.»
«Le MCO n’a rien gagné depuis 1996»
Certainement briefé sur l’historique du Mouloudia d’Oran, Jean Michel Cavalli est au courant que sa nouvelle équipe n’a pas gagné de titre national depuis 1996, année durant laquelle les Hamraoua avaient raflé la Coupe d’Algérie. «Le Mouloudia n’a rien gagné depuis 1996, donc on va essayer de redresser la barre.»
«Je connais Bezzaz, Berradja, Nekkache, Zabiaa et Natèche»
Très bien renseigné également sur la composante de l’effectif du Mouloudia, Jean Michel Cavalli nous a cité des noms de joueurs qu’il connaît assez bien à l’image de Yacine Bezzaz qui a joué sous sa houlette en sélection, ou bien Seddik Berradja qui a répondu à sa première convocation en sélection nationale avec ce même technicien. «Je connais Bezzaz, Berradja, le jeune du Paradou, Nekkache, l’international libyen Zabiaa et aussi le gardien de but qui était au CSC la saison passée, Natèche »
«Le match du CSC me servira pour la suite du championnat»
Sachant qu’il a devant lui un laps de temps relativement court pour préparer le très attendu match contre le leader du championnat, le CS Constantine, le nouvel entraîneur du Mouloudia affirme que ce match va lui servir pour l’avenir. «Je vais tout faire pour qu’on soit prêts pour ce match, mais je me demande si je suis venu pour le CSC ou pour redresser la barre ? Le plus important est que le Mouloudia termine la saison flamboyant. Ce match me servira toutefois pour l’avenir.»
«Mon adjoint travaillait à Clairefontaine»
L’adjoint que Jean Michel Cavalli compte ramener avec lui «est un préparateur physique et qui fait également de la kiné. Il a travaillé plusieurs saisons à Clairefontaine», rapporte le coach en personne qui nous a affirmé que son adjoint devrait débarquer après le match contre le CS Constantine.
«Mon objectif est de faire plaisir aux Oranais et au président»
À la question de savoir la durée de son contrat, Cavalli a tenu à préciser que son objectif est de redresser la situation de l’équipe afin de faire le bonheur des Oranais et du président Ahmed Belhadj. «Je pouvais signer un contrat de longue durée pour être tranquille, mais mon objectif est de redresser la barre. Je veux rendre le sourire au président et aussi aux Oranais.»
«La situation du MCO ne me fait pas peur»
Même si un grand challenge l’attend cette saison, le coach français ne semble nullement intimidé par la situation de l’équipe. «J’aime relever ce genre de défi. Je n’ai peur de rien. Je suis quelqu’un d’exigeant avec moi-même. Donc, je vais faire en sorte de tout donner pour réussir ma mission.»

Publié dans : mco Bezzaz Zabiâa Berradja Zarabi Cavalli Nekkache

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4329 20/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir