Ligue 1 & 2

USMH : A Constantine sans cinq de ses titulaires

Bechouche : «On a des joueurs capables de relever le défi»

Auteur : Nacer-Eddine Ratni jeudi 11 septembre 2014 19:20

Le prochain match, qui opposera à Constantine la formation locale du CSC à l'USMH, est très attendu par les fans harrachis. Toutefois, cette rencontre ne se présente pas dans les meilleures conditions pour l'équipe harrachie, notamment dans l'entrejeu où Abdelkader Iaïche a du souci pour choisir les éléments qui occuperont cette partie du terrain. C’est dire que le coach se trouve dans une situation délicate, en raison des nombreuses défections, à l'image de Mazari, Amada, Aït Ouamar, Benachour. Mais ce qui inquiète le plus,, c'est que l'USMH est sous la pression de ses supporters qui attendent impatiemment ce match et un résultat positif. Iaïche devra non seulement trouver de bons remplaçants, mais aussi des éléments qui peuvent contenir toute la pression qui entoure cette affiche. Vu la situation dans laquelle se trouvent les Jaune et Noir, la veille de cette chaude confrontation, l'on peut dire que leur mission n'aura rien d'une partie de plaisir. Avant de penser à l'adversaire en lui-même, Iaïche sera face à un véritable dilemme, celui de présenter un onze compétitif face à l'équipe du CSC. Ce qui n'est pas du tout évident, sachant que plusieurs joueurs risquent de déclarer forfait pour ce match.

Avec quel visage à Constantine ?
Personne même parmi les plus chauvins du côté d'El Harrach n'ose parier sur un quelconque résultat pour cette équipe harrachie à Constantine face au CSC. Plusieurs raisons poussent à penser que l’USMH d'aujourd'hui est capable du meilleur comme du pire. Face à une équipe du CSC qui pratique du beau jeu, cela arrange bien les poulains d’Iaïche. Ces derniers ont, en effet, déjà soufflé le chaud et le froid face à ces équipes qui pratiquent un jeu ouvert. Il faut dire aussi que les évènements qui se sont succédé ne facilitent pas les choses pour cette jeune équipe harrachie, et aux observateurs d'émettre un quelconque pronostic sur le résultat de ce samedi. Côté effectif, l’entraîneur de l’USMH ne peut se réjouir d’avoir en main la totalité des joueurs.
 
Iaïche dans l'embarras
Quoi que l'on puisse dire concernant cette empoignade, l'USMH devra l'aborder avec une seule idée en tête : glaner les trois points. Les supporters, pour leur part, ne veulent aucun autre résultat. Ce match pourrait donc être un tournant dans la carrière d’Iaiche qui se trouve dans une situation embarrassante, car il doit trouver la solution la moins handicapante pour l'équipe. En effet, remplacer une partie de l'effectif est un vrai casse-tête pour le coach harrachi.

Des solutions existent, mais…
Le coach harrachi n'a pas d'autre alternative que de chercher de nouvelles solutions en incorporant certains éléments qui peuvent faire l'affaire. Pour le poste de relayeur, Benaldjia, qui a des qualités, pourrait combler l’absence d'Aït Ouamar. Cependant, on ne sait pas si l’ex-joueur du Chabab est à 100% de ses moyens. Iaïche pourrait aussi miser sur la technique et la polyvalence du jeune Medane qui promet beaucoup. Son incorporation sur l'aile droite pourrait être une arme à double tranchant, car le pur produit de l'USMH a les capacités techniques et physiques de tenir convenablement son rôle, mais son manque d'expérience risque de lui jouer un mauvais tour. Il y a aussi le milieu de terrain qui a déjà participé à plusieurs matchs. Mais en manque de compétition pour avoir très peu joué cette saison, l'ex-joueur de l'USMA ne serait pas la solution idéale pour le coach. L'autre choix consiste à faire confiance à Tiaiba, dont l'expérience et la polyvalence pourraient lui permettre de jouer et d’avoir un bon rendement.

Bechouche : «On a des joueurs capables de relever le défi»
«On dispose d'un groupe de joueurs capables de relever le défi et de replacer l'USMH à la place qui lui sied. La confrontation face au CSC sera certainement difficile mais plaisante en même temps, car elle opposera deux bonnes formations. Le CSC est une équipe que je respecte beaucoup. Tous les joueurs sont conscients de l'importance de cette partie», nous dira Bechouche, avant d'enchaîner : «Pour l'instant, notre objectif est de revenir avec un bon résultat, après on verra !»
 
Aucun souci dans l'axe de la défense
Ziane-Chérif, qui avait fourni une belle prestation lors de la dernière rencontre face au MCEE, sera reconduit dans l'axe, demain, face au MCEE. Même si en début de semaine, il se plaignait de douleurs à la cheville, le joueur s'est complètement rétabli et est déjà prêt pour ce match. Son retour sera certainement un atout pour l'équipe, et surtout pour le coach qui ne trouvera aucun souci à composer sa charnière centrale.

Keniche à la place de Mazari
Ne s’étant remis de sa blessure contractée il y a plus de deux semaines, Mazari sera l’un des grands absents de cette confrontation. Iaïche a déjà prévu son remplaçant, le jeune Keniche. Ce jeune promu de la catégorie des U21 est connu pour être un joueur polyvalent qui a déjà évolué lors des deux premiers matchs sur le flanc gauche de la défense. Mais il peut aussi jouer dans l’axe. Le coach l’a déjà utilisé comme arrière central et il a donné satisfaction. Iaïche n’a pas d’autre alternative que de composer la charnière centrale en alignant la paire Ziane-Cherif- Keniche

Mebarki jouera au poste de milieu droit
La reconversion du milieu de terrain Mebarki en attaquant droit serait une des solutions d’Abdelkader Iaïche. En effet, l'ex-joueur de la JSMB, qui a déjà montré des prédispositions à évoluer sur cette partie du terrain, devrait être titularisé sur le flanc droit de l'attaque à la place de Benachour. Ce dernier étant blessé, il devrait laisser un vide qu’il faudra combler. La titularisation de Mebarki à la place de Benachour constitue une des solutions de Iaïche. Donc, tout porte à croire que c'est lui qui occupera le poste de meneur de jeu.


Ultime entraînement à l'heure du match
Une fois sur les lieux et afin de poursuivre la préparation pour cet important match CSC-USMH, le staff technique, qui a changé les horaires des entraînements cette semaine, a programmé une dernière séance qui se déroulera demain après-midi à Constantine, à l'heure du match, soit à 18h. Ce sera une occasion pour le coach d'apporter les correctifs nécessaires, avant d'affronter le CSC.
 

 

Publié dans : Mazari Aït Ouamar Amada Benachour.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir