Ligue 1 & 2

USMA : Khoualed : « A ce rythme, Ebossé ne sera pas le dernier à laisser sa vie sur un terrain »

« Nous défendrons notre titre de toutes nos forces »

Auteur : Adel Cheraki vendredi 29 août 2014 21:14

C’est après la fin de la séance d’entraînement d’hier matin que nous avons pu avoir Nacer Eddine Khoualed au bout du fil. Sollicité pour une interview, le capitaine des Rouge et Noir a accepté de répondre à nos questions. Dans cet entretien, il revient notamment sur le drame qui s’est produit le week-end passé à Tizi-Ouzou avant d’aborder d’autres sujets.

Revenons un petit peu en arrière, comment avez-vous vécu le drame qui s’est produit au stade du 1er-Novembre, samedi dernier ?
A l’image de tous mes coéquipiers, avec beaucoup de peine et de tristesse. Croyez-moi, j’ai été vraiment choqué en apprenant le décès tragique d’Ebossé. Je n’ai pas cessé de repenser à tous les instants que j’ai passés près de lui sur la pelouse. J’avais pour mission de le neutraliser, donc je n’ai pas cessé de lui imposer le marquage comme il m’a été indiqué. A aucun moment, j’ai pensé que c’étaient ses derniers moments sur un terrain de football. Je profite de cette occasion pour présenter aux membres de sa famille mes sincères condoléances.
Vous attendiez-vous à un tel drame ?
Pour être franc, je dirais que nous nous sommes souvent sentis menacés. L’USMA attire la foule. Là où nous jouons, le stade affiche complet. Nos adversaires veulent nous battre par tous les moyens, je ne comprends pas pourquoi nous vivons chaque week-end une telle situation. Il y a eu par le passé plusieurs agressions, que ce soit à Béjaïa lorsque Badji a été poignardé ou encore à Saïda, Hadjout. Je pense qu’il est temps que les responsables se penchent sur ce fléau pour régler ce problème une fois pour toutes. Il y a trop de violence dans nos stades, il faut que ça cesse parce qu'à ce rythme Ebossé ne sera pas le dernier à perdre la vie à cause d’un mauvais comportement des supporters.
Qu’avez-vous à dire à ces fauteurs de troubles dans les stades ?
C’est simple, s’ils voient que le niveau de notre championnat est bas et que nous ne méritons pas toute leur attention, qu’ils nous boudent. Ils n’ont qu’à ne pas se déplacer au stade. Qu’ils se contentent de voir des rencontres du Real et du Barça. Il faut qu’ils sachent que nous sommes des êtres humains tout comme eux. Joueur de foot est notre métier, nous avons des familles à nourrir et des gens qui nous aiment. Nous ne voulons pas que notre vie soit mise en danger à cause d’un jeu.
Comment gérez-vous cette trêve ?
Le plus normalement du monde. Les membres du staff technique ont mis en place un programme que nous sommes entrain de suivre à la lettre. Nous avons bénéficié de deux jours de repos après une semaine de travail. Nous allons tâcher d'en profiter de ces moments de relaxation au maximum pour reprendre notre souffle avant de nous remettre une nouvelle fois au travail, lundi.
Cet arrêt vous déstabilise-t-il ?
Ce n’est pas facile de le gérer, mais nous n’avons pas le choix puisque nous ne sommes pas les seuls à vivre une telle situation. Il faut juste que nous le fassions intelligemment.
Les responsables de la FAF et de la LFP ont donné leur accord pour que des rencontres amicales soient programmées. Est-ce une bonne nouvelle ?
Bien sûr que oui. Rester sans compétition nous aurait beaucoup pénalisés. Maintenant que nous pourrons disputer des matchs, je suis sûr que les dirigeants vont faire le nécessaire pour en organiser quelques uns. Ce qui ne nous fera que du bien.
Vous avez remporté votre premier match cette saison le week-end passé, cette victoire sera-t-elle suffisante pour vous libérer mentalement ?
Evidemment ! Il n’y a pas de doute là-dessus. L’ambiance qui règne aux entrainements est bonne. Nous avons retrouvé le sourire et à présent notre seul souhait est d’entraîner avec d’autres succès. Pour exaucer ce vœu, nous savons qu’il va falloir que nous fournissions plus d’efforts et c’est ce que nous faisons. Nous profitons de cette trêve pour apporter les retouches nécessaires et nous espérons être meilleurs à l’avenir.
L’USMA peut-elle décrocher le titre pour la seconde fois consécutive ?
Il est tôt pour parler du titre alors que nous n’avons disputé que deux rencontres. Nous sommes les champions, c’est clair que nous allons défendre notre titre, mais pour le moment nous préférons ne pas trop en parler. Le mieux est de gérer match par match et c’est ce que nous allons faire.

Publié dans : USMA Ebossé Nacer Eddine Khoualed Tizi-Ouzou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3912 21/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir